Domotique : Partie 1 – Mettre en place le cœur du système

Cet article fait partie de la série Domotique (18 articles au total)

Nous y voilà. Il est temps de poser les premières briques du système.

Pour avoir en tête le contexte : j’ai 25 ans, et comme beaucoup de gens de mon âge je suis locataire. En l’occurrence, j’occupe un T2 de 45m² dans le centre ville de Bordeaux. L’appart a été entièrement rénové (eau/électricité/isolation) en 2011, l’immeuble lui, est plus ancien (XVIIIème). Tout fonctionne en électrique (chauffage, chauffe-eau, etc…).

Quelle technologie choisir ?

Du sans-fils me paraissait évident avec mes contraintes… Le problème c’est qu’en domotique, des protocoles sans-fils il y en a un paquet ! Après pas mal de recherches, plutôt que de partir sur une solution clés en main (souvent onéreuse), j’ai décidé de partir sur des modules radio fonctionnant sur la fréquence de 433Mhz.

Pourquoi ces modules ?
  • Ils sont peu chers (entre 10 et 25€ pièce)
  • Ils sont trouvables partout (sur internet mais aussi chez Castorama, Leroy Merlin… même à la FNAC !)
  • Ils ne sont pas fabriqués par une seule et unique marque (pour éviter de se retrouver prisonnier d’un système)
  • Ils sont bien connus de la communauté DIY et facilement interfaçables avec un PC

Ceux qui connaissent le marché savent qu’il existe plus performant, plus fiable… mais c’est (beaucoup) plus cher !

 

Comment piloter tout ça ?

 

La partie matérielle

Si la plupart de ces modules sont utilisables indépendamment (par exemple en associant un interrupteur sans fil à une prise télécommandée), ils ne révéleront leur plein potentiel qu’utilisés dans un système centralisé ! Il est donc important de bien choisir l’appareil qui occupera le coeur du système, la tour de contrôle de la maison. Dans mon cas, j’ai choisi d’utiliser un RaspberryPi, cet ordinateur low-cost de la taille d’une carte bleue. Plusieurs raisons à cela :

  • L’évolutivité du système (c’est un ordinateur complet, avec un linux standard, on n’est pas restreint à un appareil propriétaire)
  • La faible consommation : 3Watts (c’est important car il restera allumé 24h/24)
  • Le faible coût (35€ l’ordinateur complet) !
  • Le silence (aucune pièce mécanique !)
  • Le faible encombrement (il tient dans la main ! le mien loge dans mon placard électrique)
Voici donc l’heure des premières dépenses…

Le lien domotique / informatique

Un ordinateur c’est bien beau, mais ça ne dit pas comment il va communiquer avec les modules domotiques qui eux, rappelez-vous, communiquent via ondes radio. En fait il va nous falloir un périphérique pour pouvoir capter et émettre ces ondes. C’est le rôle d’un outil barbare que j’ai choisi : le RfxTrx433 de chez RFXCom (ça fait pas rêver comme nom ? Noter qu’il existe également une version « RfxTrx433E » capable de gérer en plus le matériel Somfy). Cet outil a une bonne communauté, est supporté par pas mal de logiciels (dont plusieurs open-source) et surtout il est capable de communiquer avec une pléthore d’appareils ! Là où ça coince un peu : le prix, 95€. Je comprends que cela en fasse tiquer plus d’un, notamment quand on sait la valeur des composants qui composent cet appareil… Néanmoins ce que l’on paie ici c’est avant tout le suivi de Bert, le Papa du RFXCom, qui met à jour plusieurs fois par mois cet appareil pour qu’il sache dialoguer avec toujours plus de périphériques.

La partie logicielle

Pour le moment, on a donc un RaspberryPi avec ses accessoires, et un RFXCom. Il va falloir insuffler un peu de magie dans tout ça (comprendre : trouver un logiciel capable de tirer partie de ces outils). Chacun verra ici midi à sa porte. Je n’ai pas la prétention d’avoir la science infuse, mais pour mes besoins, j’ai trouvé une petite perle qui, je pense, en satisfera plus d’un : Domoticz.

Domoticz est un projet jeune mais tout à fait fonctionnel qui nous vient de Hollande. Il supporte le RFXCom et offre une interface web pour interagir avec différents équipements. Le développement est très actif et son créateur, Rob, est à l’écoute des suggestions des utilisateurs. Domoticz est gratuit et open-source. Pour ceux qui sont intéressés par la technique, le soft est bâti sur un socle de services en C++, interrogé via une interface en JS et HTML5. A l’utilisation il est très rapide, ce qui est parfait pour une petite machine comme le RaspberryPi.

Je vous mets quelques captures d’écrans pour que vous vous fassiez une idée de l’interface (cliquez pour agrandir).

dashboard

L’écran d’accueil de l’application

  lights

L’écran de gestion des actionneurs (éclairage, chauffage, chauffe-eau…)

temperatures

Le détail d’un module de température et humidité.

 

Pour installer domoticz sur votre RaspberryPi, je pourrais vous écrire un long tuto mais ce serait ignorer l’excellent article de touteladomotique qui détaille étape par étape la procédure d’installation de domoticz. Notez que ce tuto suppose que vous utilisiez le système officiel de la fondation RaspberryPi : Raspbian (un système linux (debian) optimisé pour le RaspberryPi). Vous trouverez un tuto d’installation de Raspbian que vous soyez  sous Windows, Mac ou Linux en suivant ce lien.

Conclusion

Si vous êtes arrivés jusqu’ici, vous voilà donc en possession de la base d’un réseau domotique. Vous avez fait le plus dur ! Ce système reste évolutif et vous ne dépendez de personne :) C’est déjà pas mal non ? Niveau coût, on est à environ 150€, pour un système… qui ne fait rien ! Mais rassurez-vous, c’est de loin la plus grosse dépense et à partir de maintenant, chaque euro dépensé amènera de la valeur ajoutée à votre système ! Cette approche m’a permis de construire le mien petit à petit en fonction de mes envies… et de mes rentrées d’argent :D

Ainsi se termine cette première partie. A bientôt pour la suite ! D’ailleurs, n’hésitez pas à me dire quelle partie vous intéresserait le plus dans les commentaires (Chauffage ? Eclairage ? What else ?) !

 

Tous les articles de la série Domotique

Domotique : Partie 1 – Mettre en place le cœur du système

77 commentaires

  1. Merci pour les bon conseils. Avec le recul les choix que tu as fais te sembles bon ? Il y a d’autres alternatives qui pourraient être plus intéressantes ?

    Sinon pour la suite de mon côté j’attends de voir les mesures de température et humidité ;)

  2. Hello Mat,
    Presque 3 mois que tout tourne comme une horloge, je suis très content de cette solution qui a un rapport qualité/prix imbattable.
    En domotique des alternatives il y en a des milliers, mais si on reste dans le sans-fil, il y a également une autre famille de modules qui a beaucoup de succès parmis les amateurs : le « Z-wave » qui est un protocole avec de vrais atouts (sécurité / réseau maillé / communication bi-directionnelle) mais où le prix des modules est 3 à 4 fois plus élevé :/

  3. C’est super, merci pour ces explications.
    Moi j’aimerais bien en savoir plus sur les capteurs, notamment sur les capteurs et interrupteurs pour radiateurs. Lesquels, comment les brancher, etc.

  4. J’imagine, c’est aussi ce que je trouve le plus intéressant ;) Pour avoir une idée des modules compatibles, tu peux aller sur la fiche produit du RfxTrx433 et jeter un oeil à l’onglet « Will Support » : http://www.rfxcom.com/store/Transceivers/12103

    Mais ne t’en fais pas je reparlerai de ces modules en détail dans les prochains articles ;)

  5. Génial l’article… j’attends également les infos sur les capteurs avant de me lancer !
    Petite question, est ce que ta solution permet un pilotage depuis l’extérieur ?

  6. Hello Seb,
    Oui tout à fait ! Domoticz est une appli web donc elle est utilisable dans n’importe quel navigateur récent, il faut simplement ouvrir un port de la box pour pouvoir y accéder de l’extérieur. L’IHM est responsive et s’adapte bien aux écrans des mobiles.

    Sinon sur Android, il y a une application pour ça, elle n’est pas encore au top mais elle s’améliore sans cesse et permet déjà quelques widgets sympas.

    Dans la même veine, une fonctionnalité de Domoticz permet également de paramétrer des notifs (dépassement d’un seuil de température, détection de mouvement, de fumée etc…) pour être alerté en temps réel sur son téléphone !

  7. Le protocole de communication à 433MHz a-t-il un nom ?
    La question cachée derrière cela est: disons que je cherche un émetteur pour transmettre le compteur EDF, ou un récepteur pour commander la chaudière, que dois-je chercher sur Google ou sur un site de domotique, afin que le module en question communique avec le RfxTrx433 ?

  8. Hello Tristan,

    Justement non, il n’a pas de nom car il n’y a pas un mais des protocoles ! Le RFXCom en comprend plusieurs, donc si tu veux trouver un module utilisable avec celui-ci, il faut regarder les périphériques supportés. On parle souvent de protocole « Chacon » mais c’est un abus de langage, Chacon est juste une marque qui fabrique de nombreux périphériques RF433.

    Sinon sur planète domotique, la plupart des modules compatibles sont regroupés par techno, et sur chaque fiche produit, un petit macaron indique si le produit est supporté (ou non) par le rfxcom.

    En cas de doute, le forum de toute la domotique est une mine d’informations, tu trouveras plein de gens pour répondre à tes éventuelles questions pour un matériel X ou Y, car malheureusement, tout n’est pas « pilotable », certains constructeurs facilitant plus qu d’autres ce genre de mise en oeuvre.

  9. Bonjour,

    j’utilise la même config au toi alex : Un Dockstar (quasi pareil que le raspberry mais moins cher), le rfxcom, et des prises avec en plus pour l’IHM, un Karotz. Ca marche de puis quelques mois super bien.
    Par contre, e, terme de soft, j’ai mis FHEM : inconvénient : en allemand (que je ne parle pas), et interface moche
    Avantages : léger et donc très rapide, adressage par requête http, et logiciel suffisamment ancien pour avoir une foultitude d’extension et de compatibilité.
    J’aimerai essayé Domoticz car il est superbe mais j’hésite justement à cause de l’évolution : peut-on programmer très finement les conditions d’allumage/extinction avec autant de condition que l’on veut (genre, allumer la radio si c’est un jour de semaine, et que ce n’est pas un jour férié, et que le détecteur de présence est ON).
    Fhem a par exemple un calendrier des jours fériés, et gère même le google calendar (je n’en suis pas encore là, mais je sais que c’est possible). est-ce que domoticz à ce calendrier des jours fériés par exemple ?

    merci
    fredclo
    Voir mon site pour plus d’info

  10. Bonjour Fredclo,
    Clairement du côté du conditionnement il reste fort à faire pour Domoticz ! Pas de calendrier, juste un planning hebdomadaire, et pour combiner des conditions il faut pour l’instant passer par des scripts. J’ai eu la chance de pouvoir avoir une petite preview de l’interface de définition des scénarios et ça promet d’être super sympa ! J’espère que les développeurs arriveront à leurs fins.

    Dans le même genre et compatible RFXTrx433, il y a également Domogik mais j’ai cru comprendre qu’il était assez lourd, donc pour un dockstar ça risque d’être limite !

  11. Concernant le calendrier pour ma part j’utilise une application android (Automate It)et le calendrier Google. Automate It interroge mon calendrier google et envoie une requête http au périphérique que je veux actionner (j’utilise une zibase mais le principe de requêtes http est le même). Du coup on se créé un calendrier spécifique à sa domotique, un vieux tph sous android (sans carte sim, juste le wifi) et le tour est joué !!!

  12. Bonjour,

    Tu indiques que le RfxTrx433 est super, mais cher (« notamment quand on sait la valeur des composants qui composent cet appareil »). Y a-t-il un moyen de le faire soi-même pour réduire les coûts ? Ou est-ce trop compliqué ?

    En tous cas ton blog est vraiment top, j’ai tout lu et je vais bientôt me lancer dans la domotique grâce à toi ;)

    Merci
    François

  13. Bonjour François,

    Il est certainement possible de produire matériellement un équivalent au RfxTrx433 pour pas trop cher, mais le travail côté logiciel pour parvenir à un firmware de cette qualité m’apparait comme un travail gigantesque ! Au final ce que l’on paie c’est plus la R&D du produit que le matériel qui le compose !
    Bon courage dans tes projets domotiques!

    Alexandre

  14. Et c’est parti!
    Je me suis laissé convaincre par l’apparente facilité de mise en oeuvre, cette série d’articles est vraiment bien faite :)
    J’ai pour l’instant commandé :
    – un Raspberry Pi, modèle B+ avec un mini dongle wifi. Surprise: l’équipe Domoticz fournit directement une image SD qui va bien pour le Pi.
    – le RfxTrx433
    – le capteur Oregon Scientific THN 132 N.

    Etant novice sur le Pi, je vais séparer les deux aspects, car je n’ose imaginer que tout fonctionne au premier branchement. Je commencerai modestement avec un Domoticz installé sur W7.

  15. Hello,

    J’aurai 2 questions : de combien de mémoire SD a besoin le raspberry pi b+ pour fonctionner ? Il n’y a pas de petites économies et peut-être que 16 Go est trop pour simplement faire tourner Domoticz ?

    Par ailleurs, est-ce que je peux me suffire à brancher le raspberry pi b+ sur le port USB d’une freebox révolution pour l’alimenter électriquement ? J’ai vu des commentaires inquiétants sur les chargeurs 5V chinois dont un qui a grillé tout ce qui lui était relié, et je n’ai pas envie de rembourser une freebox qui aurait pris un cout de jus via le câble réseau… lequel je voulais éviter, mais vu que les mini clés wifi semblent faiblardes je n’ai pas retenu cette possibilité…

    Merci d’avance :P

  16. Hello Jojo,

    Une carte de 4GB suffit ! Chez moi entre raspbian et Domoticz j’occupe 2.7GB. Après il n’y a que ça sur mon RaspberryPi. Pour te donner une idée, Domoticz avec ses scripts occupe à peine 20MB !
    Pour le chargeur, tu peux essayer avec ta Freebox mais il est très probable que tu aies des soucis car cela m’étonnerait que la Freebox puisse délivrer 1.2A sur ses ports USB (si c’est le cas c’est super !).

    L’alimentation est importante car s’il n’y a pas assez de courant, soit ça ne fonctionnera pas du tout, soit la portée du RFXCom sera limitée. Le chargeur que j’indique dans l’article a de bons retours, c’est ce que j’utilise et que je conseille à mon entourage. Les chargeurs noname sont à proscrire car la qualité est trop aléatoire.

    Pour la connexion au réseau, je recommande très fortement le RJ45 plutôt que le wifi. Là on parle d’un système qui pilote la maison, tu n’as pas envie que ton RaspberryPi soit injoignable parce que ton voisin a allumé son four à micro-ondes ;)

    J’espère que cela te sera utile,

    Alex

  17. Question bonus : je suis du monde Windows et l’installation de Linux a l’air très laborieuse. Il n’existe pas un système d’image disque clonée pour avoir un système prêt à l’emploi en quelques clics ?

  18. Juste pour préciser que dans le tuto d’installation de domoticz évoqué, les lignes de commandes sont incorrectes et ça fait perdre du temps (voire abandonner la démarche pour certains). Donc il faut utiliser celles indiquées sur le wiki de domoticz (et là encore, moi qui n’y connais rien en linux je trouve ça tellement incertain comme fonctionnement (ligne de commandes aveugles qui ne fonctionnent parfois pas) et incompréhensible (on ne sait pas à quoi ça sert et s’il faut toutes les lancer ou seulement certaines) que je ne sais même pas si ce que je demande a un sens et si ça fait le job… Bref, là c’est le désenchantement total pour le projet de domotisation :\ )

  19. De quel capteur parles-tu ? Le RFXCom ? Il se trouve entre 100 et 110€ effectivement (il était moins cher à l’époque où j’ai écris cet article). En ce moment chez Domadoo je vois qu’il y a moins 10% jusqu’au 15/12, si ça peut aider !

    A+,

    Alex

  20. Hello Jojo,
    Si c’est la première fois que tu te frottes à la ligne de commande je comprends que tout ceci paraisse un peu complexe ! Plutôt que d’installer en ligne de commande Domoticz, tu peux essayer de télécharger l’image de raspbian pré-configurée disponible sur la page sourceforge de Domoticz (c’est le fichier qui fait plus de 500Mo). Autre solution, tu peux acheter une carte SD ou micro SD avec Raspbian et Domoticz déjà installé dessus !

  21. Bonjour et merci pour ce super tuto.
    je me lance dans la domotique aujourd’hui et je viens de lire tout ces articles.
    Je viens également d’acheter RfxTrx433e, RaspberryPi Modèle B+ avec sd, et alim…
    pour info en ce moment il y a une réduction de 10% sur domadoo.fr (un des 2 revender en France pour le RfxTrx433e) avec le code promo « HNY2015 » ça fait une belle économie au final et le RfxTrx433e au prix du RfxTrx433… j’ai déjà un capteur température en 433mhz mais pas sur de la compatibilité. Alors j’ai également pris un capteur sur le site…

    Bref, affaire à suivre, j’attends mon colis et je vous tiendrai informé de la suite !!

    Bonne année à tous !
    Emmanuel

  22. bonjour
    je bloque sur l allumage la lumiere bref j ai rien fait a part depenser sans conter j espere que ton blog vas me relever

  23. BONJOUR
    JE ME LANCE DANS L INSTALLATION ELECTRIQUE CHAUFFAGE PLOMBERIE
    AURAIT TU UN CONSEIL SUR LES ACHATS A EFFECTUER
    JE SUIS NOVICE EN TOUT DONC JE VAIS FAIRE PETIT A PETIT
    ACHETEZ SUR LEBONCOIN MES APPAREILS ET AMAZON
    STP PEUT TU M AIDER A RASSEMBLER ET INSTALLER CELA GRACE A TON AIDE
    JE PRENDRAIS DES PHOTOS AVANT ET APRES SA POURRAIS SERVIR A ENCOURAGER D AUTRE SUR L EFFICACITE DE TON MODE
    J AI PAS TROP D ARGENT QUOIQUE MAIS SURTOUT PLEIN DE COURAGE J ESPERE Y ARRIVER EN MOINS DE 6 MOIS POUIR UN RENDUE HABITABLE
    LA MAISON EST CLAIREMENT VIDE

  24. BONJOUR
    J AI VUE SUR UN TOPIC QU IL EXISTAIT LA SOLUTION RAZBERRY POUR CONTROLER LA DOMOTIQUE

    SA REMPLACE APPAREMMENT LE RfxTrx433 de chez RFXCom ET EN PLUS NECESSITE UN GAIN DE PLACE VUE QU IL EST SUR LE RAZBERRY

    MAIS JE ME DEMANDE SI APRES, je pourrais continuer a faire sa sur z-wave et m aider de ton blog quand meme

  25. Salut,

    Merci pour toutes ces infos! j’allais justement passer commande pour m’équiper mais une question m’inquiète… Si je peux me connecter à des équipements via Domoticz+RFXtrx433E, mes voisins peuvent donc se connecter à mes équipements et contrôler mes équipements électriques, consulter ma consommation énergétique, à quelle heure je part et rentre chez moi…?

    Merci pour votre aide :)

  26. Bonjour Thomas,

    Dans l’absolu tu as raison, et voici justement une des bonnes raisons de coupler des périphériques 433Mhz pour les fonctions non critiques à des périphériques Z-Wave pour les applications un peu plus sensibles ! Après la portée des modules étant limitée, cette problématique de sécurité touche plutôt tes plus proches voisins (si tu es en immeuble). Domoticz permet de panacher facilement les technologies utilisées sur le réseau domotique, je vais bientôt vous présenter quelques articles avec du Z-Wave dedans :)

    Alexandre

  27. Bonjour à tous,

    A mon tour de faire le retour d’expérience !

    J’ai bien tout reçu mes composant et tout fonctionne correctement !

    J’ai suivis ce super tuto (et d’autres) et j’ai maintenant mon raspberry + domoticz + rfxcom qui sont connecté à 3 prise pilotable et 2 capteurs de température.
    Prochaine étape les capteur « homemade » bien moins cher !

    Mon materiel :
    – EDEN HE808SF (pack de 3 ) 27€ chez gros bill (il y a FLAMINGO mon cher mais je n’était pas certain de la compatibilité)
    – RfxTrx433e 109,75 € (oui c’est le plus cher ! )
    – Raspberry B + carte SD + Allim 40€
    – OREGON SCIENTIFIC Sonde Thermo Hygro 3 canaux THGR122NX 29€
    – une vielle sonde termo qui trainnait et reconnue par RfxTrx433e et Domoticz
    – Le software Domoticz (gratuit)

    Principalement commandé sur domadoo (reçu 2 jour après ma commande). J’ai aussi acheter sur Kubii.fr mais le délais d’envois du colis était de plusieurs jours donc réception plus d’une semaine après la commande, pas terrible…

    Pour les bricoleur qui on peux peur de l’électronique et de l’informatique le coût total peut certainement être divisé encore par 3 ou 4…

    Voila pour ma contribution, j’espère que ça pourra vous aider !

    Merci pour ce site qui m’a permis de me lancer dans l’aventure domotique :)

    A+
    Emmanuel

  28. Bonjour et merci pour toutes ces infos. Ca fait longtemps que j’ai envie de me lancer, mais c’est vrai que devant les prix des modules Z-Wave, je suis toujours resté baba…

    Sans parler du manque de sécurité des modules 433, mon inquiétude se porte sur la portée justement. Aux vues de ce que donne ma station météo Oregon, j’ai peur que certains modules/capteurs soient trop éloignés dans ma maison…

    Est-ce que l’antenne du RFXCom et suffisante ? Y a-t-il des répéteurs ?

  29. Bon, bien je me répond à moi même… Oui ! Le RFXCom capte très bien la pince ampèremétrique du OWL CM180i du sous-sol et commande parfaitement le micro-module VMC Blyss au dessus des combles aménagés. On peut noter au passage que les modules Blyss (à condition qu’ils soient en 433 Mhz bien entendu) fonctionnent parfaitement avec le RFXCom et Domoticz. Pratique, on les trouve au Casto du coin.

    @+

  30. Bonjour,
    Je dois stocker une certaine quantité de produits congelés et les garder entre 1 et 2 ans. J’ai pour cela 5 congélateurs coffres et je souhaite surveiller la température. J’ai déjà 4 thermomètres avec sonde et je note régulièrement la t° indiquée mais je souhaiterais faire une surveillance + efficace avec enregistrement quotidien; je ne veux rien piloter, juste mesurer régulièrement. Je suis complètement novice mais j’essaierais bien ton système Domoticz. as tu des conseils en + de ce que tu as mis dans tes articles ? Merci d’avance!

  31. Bonjour Equae,
    Intéressante problématique pour laquelle Domoticz me semble tout à fait adapté !
    Il suffit de placer 1 sonde de température par congélateur et Domoticz serait capable de te dresser le suivi mais aussi de t’alerter si certains seuils de température sont franchis !
    J’ai cherché un peu et j’ai trouvé le témoignage de plusieurs personnes ayant placé des sondes Oregon THGR122NX avec succès dans leurs congélateurs. Seule précaution à prendre : ne pas sortir la sonde du congélateur trop souvent, car de la vapeur d’eau pourrait se former à l’intérieur lors du passage de -20°C à 20°C ce qui pourrait poser des problèmes par la suite !

    A tester, si tu as des retours ça m’intéresse !

    Alexandre

  32. Bonjour,

    Un grand merci pour toutes ces explications!
    Je suis a deux doigts de franchir le pas en m’inspirant très largement de ton installation. Mais auparavant j’aurais quelques petites questions!
    En respectant ton cahier des charges quelle technologie filaire (pour sa sécurité et parce que j’ai la possibilité de la mettre en œuvre chez moi!) privilégierais tu pour l’adjoindre à ton système
    Je suis un peu fâché avec l’anglais est ce que tu penses que Jeedom ferais un bon challenger?
    Je dispose d’un gestionnaire d’énergie pack label performance de delta dore, crois tu que je puisse l’intégrer (du moins pour le boîtier modulaire)dans ma future installation?

    En te remerciant encore pour ton aide et le partage de toutes ces infos.

    Un 64 expatrié en Gironde!
    José

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *