Domotique : Partie 4 – Piloter son chauffage électrique

Cet article fait partie de la série Domotique (18 articles au total)

Enfin ! Après des mois de silence me revoici :) Aujourd’hui au programme, un article qu’un bon nombre de personnes attendait : comment piloter son chauffage électrique ! Et quand je parle de chauffage, je désigne par là tout ce qui va du grille pain old-school au dernier radiateur à inertie solide, en passant par les panneaux rayonnants, les radiateurs à fluide etc, etc…

Cet article est le 5ème d’une série dédiée à la domotique dont vous pourrez trouver le sommaire au bas de cet article.

Une contrainte : la présence d’un « fil pilote »

La seule contrainte à respecter est la présence d’un « fil pilote ». Une invention franco-française qui permet normalement de contrôler le déclenchement du chauffage via un thermostat. Physiquement cela se traduit par un fil supplémentaire pour brancher le chauffage (généralement de couleur noire), en plus des habituels fils de phase et neutre (il n’y a souvent pas de prise de terre sur les convecteurs).

Les 3 fils du radiateur. On voit bien ici le fil pilote, en noir.

Les 3 fils du radiateur. On voit bien ici le fil pilote, en noir.

Si vous ignorez si vos radiateurs sont munis de fil pilote, une manière simple de le deviner est de regarder les « réglages » proposés par votre radiateur. Si en plus de la traditionnelle molette, vous avez un curseur avec des positions (« off », « on », …) dont une symbolisée par une petite horloge, alors c’est que votre radiateur possède un fil pilote :)

Si votre radiateur possède la position avec l'icône d'horloge, alors il a un fil pilote.

Si votre radiateur possède la position avec l’icône d’horloge, alors il a un fil pilote.

Attention cher lecteur

Dans l’article d’aujourd’hui, on va manipuler les branchements du radiateur, où circule du 220V ! Toutes ces manipulations doivent être effectuées avec le compteur électrique coupé ! Merci de ne te lancer dans l’aventure que si tu comprends ce que tu fais. Je ne saurais être tenu comme responsable de toute dégradation ou dommage, qu’ils soient matériels ou pas !

Un rappel de mes contraintes

Depuis le départ, je me suis imposé un certains nombres de règles dans la domotisation de mon appartement :

  • Le système domotique doit être le moins traumatisant possible : je suis locataire, pas question d’abîmer quoi que ce soit !
  • En cas de panne du système domotique, il doit être possible de continuer d’utiliser le chauffage manuellement

Bonne nouvelle, l’article d’aujourd’hui permet de respecter tout ça ;)

Un peu de théorie sur le fil pilote

Le fil pilote est un circuit de commande pour le chauffage. En fonction du signal qui circule sur ce fil, le chauffage peut-être allumé, arrêté, mis en mode hors gel, confort, etc… Il y a jusqu’à 6 modes différents. Voici un petit tableau qui récapitule les différents ordres possibles :

Les différents ordres existants sur fil pilote, avec le signal associé.

Les différents ordres existants sur fil pilote, avec le signal associé.

Le principe aujourd’hui, sera donc d’utiliser un module sans-fil branché sur le fil pilote, afin de pouvoir envoyer un signal dessus, et donc piloter le radiateur. On va faire simple puisqu’on ne va gérer que 2 ordres différents : le mode confort et l’arrêt du chauffage. Pour que le chauffage réagisse à ces ordres, il faudra positionner le curseur du radiateur sur la position « Horloge », sans quoi les ordres seraient ignorés. C’est là aussi tout l’avantage de ce procédé : en cas de dysfonctionnement du fil pilote (ou du système qui l’utilise), on pourra toujours utiliser les radiateurs manuellement en sélectionnant un autre mode que cette « position horloge ».

L’accessoire du jour : le module ON/OFF encastrable

Pour parvenir à cet objectif, nous allons utiliser un nouveau type de module sans-fil : les modules ON/OFF encastrables. On les installera derrière chaque chauffage, dans la boite d’encastrement existante, il n’y aura donc aucun fil à tirer ou mur à attaquer. Cette intervention sera complètement invisible une fois terminée.

Module encastrable sans-fil chacon

Module encastrable sans-fil chacon

La liste des courses

Pour l’opération du jour, nous aurons besoin  par radiateur des éléments suivants
Niveau matériel, je vous recommande d’avoir sous la main :

Après t’es grand, si tu préfères tenter le coup avec tes ciseaux « Maped » t’as le droit… Il n’empêche que les bons outils facilitent bien la vie ! Et en plus tu pourras t’en resservir !

Si en plus tu as choisi l’option « bricoleur fou », il te faudra un fer à souder, de l’étain, et un briquet (c’est pour la gaine thermo, mais s’il sert habituellement à allumer tes cigarettes ça marche aussi).

Pour les tests, je vous recommande d’avoir une télécommande compatible avec votre module. Moi j’ai celle-ci, mais n’importe quelle télécommande chacon ou DIO fera l’affaire.

Étape 1/6 : Préparer la diode (facultatif)

Cette étape ne concerne que les bricoleurs fous n’ayant pas choisi d’acheter la diode précablée.

L’opération est simple : on veut rallonger les pattes de la diode et sécuriser le tout. Concrètement, on va souder un bout de fil électrique de chaque côté (dans mon cas un fil de terre), et on va « emballer » le tout dans de la gaine thermo-retractable pour que ce soit propre et sans risque (bon là aussi, si tu préfères utiliser du ruban isolant électrique tu as le droit, ça fera la même chose).

Ici la diode a été soudée, il ne reste plus qu'à protéger le tout dans de la gaine thermo-retractable

Ici la diode a été soudée, il ne reste plus qu’à protéger le tout dans de la gaine thermo-retractable

Ici la diode a été isolée avec de la gaine thermo-retractable.

Ici la diode a été isolée avec de la gaine thermo-retractable.

Étape 2/6 : On coupe le courant !

cette étape est indispensable et concerne tout le monde ! On coupe le courant ! De préférence le disjoncteur général, comme ça on est sûr de ne pas écourter bêtement cette vie de geek.

Étape 3/6 : On débranche le radiateur

Déposer le radiateur et défaire ses branchements

Cette étape dépend du type de radiateur électrique installé. Pour les miens, il faut les incliner pour les décrocher du mur, laissant apparaitre un cadre métallique et le branchement mural du chauffage.

Le radiateur déposé laisse apparâitre son cadre de fixation et ses branchements

Le radiateur déposé laisse apparâitre son cadre de fixation et ses branchements

On décroche alors le cache de la prise (souvent il suffit de tirer sur les coins pour dévoiler les vis de maintien). On pourra alors accéder au câblage du radiateur. Normalement si votre installation électrique est aux normes, vous devez vous retrouver avec un fil rouge ou marron (phase ?), un bleu (neutre ?), un noir (le fil pilote), et un bicolore vert et jaune (la mise à la terre).

De base, il y a au moins 2 câbles (phase + neutre) du radiateur qui sont branchés, il faut tout débrancher !

Étape 4/6 : On installe le module sans-fil

Avant de vous lancer sur les câbles du radiateur, je vous conseille de préparer votre module en lui fixant la diode et de petits morceaux de fil électrique pour faciliter le branchement.

Le module chacon prêt à brancher ! Attention au sens de la diode (cf schéma)

Le module chacon prêt à brancher ! Attention au sens de la diode (cf schéma ci-dessous)

C’est l’étape la plus importante, car un mauvais branchement peut occasionner le décès du module, du radiateur, ou le vôtre suivant votre erreur… Donc encore une fois, ne faites ces manipulations que si vous comprenez ce que vous faites, et faites le toujours avec le courant coupé ! Le schéma suivant montre le câblage à réaliser !

Schéma de câblage pour connecter radiateur, diode et module sans-fil Chacon CH54555

Schéma de câblage pour connecter radiateur, diode et module sans-fil Chacon CH54555

Pour cette étape, les borniers WAGO sont utiles car très compacts et manipulables sans outils. Parfois, avec les câbles multibrins (c’était le cas sur mon radiateur), la flexibilité du câble peut poser soucis pour l’enficher dans le bornier. Une solution que j’ai trouvé pour ne pas me prendre la tête est d’étamer le bout du câble du radiateur, ce qui aura pour effet de le rigidifier !

Une fois terminé, si vous avez bien travaillé, vous ne devriez plus voir aucun morceau de câble dénudé !

Module chacon installé. Là vous devinez que le plus difficile ça va être de tout rentrer dans le mur !

Module chacon installé. Là vous devinez que le plus difficile ça va être de tout rentrer dans le mur !

Étape 5/6 : On teste

Pour cette étape il faut remettre le courant. Avant de le faire, vérifier que toutes les connexions sont isolées électriquement.

Avant de tout rentrer dans la boîte d’encastrement, il faut procéder à l’association du module avec votre télécommande. Cette étape dépend du module acheté, sur les miens il faut presser un petit bouton pour que le module passe en mode « association » et ensuite appuyer sur le bouton ON de la télécommande qui pilotera votre module.

Si vous avez réussi l’étape d’association, vous devriez être en mesure de piloter le module (et donc le radiateur) depuis votre télécommande. Un appui sur OFF va ALLUMER le radiateur, tandis qu’un appui sur ON va l’ETEINDRE. Ce n’est pas une erreur ! C’est le mode de fonctionnement du fil pilote : en l’absence de courant (OFF) sur le fil pilote, le radiateur s’allume. Pour nous le fil pilote se limite donc à ces deux ordres :

Sans courant, on sera en mode "Confort". Avec courant, la diode filtrera les demi-alternances négatives ce qui nous permettra de positionner le radiateur dans le mode "Arrêt".

Sans courant, on sera en mode « Confort ». Avec courant, la diode filtrera les demi-alternances négatives ce qui nous permettra de positionner le radiateur dans le mode « Arrêt ».

Une fois que le module réagit correctement, il est temps de tout ranger tout ça dans la boîte d’encastrement et de remettre le « capot ». Je vous conseille de couper le courant à nouveau le temps de cette opération.
Le module est enfin casé ! Notez que j'ai du lui couper ses "oreilles" pour le faire loger là !

Le module est enfin casé ! Notez que j’ai du lui couper ses « oreilles » pour le faire loger là !

 

Terminé ! Impossible de faire la différence avec l'installation précédente vu d'ici

Terminé ! Impossible de faire la différence avec l’installation précédente vu d’ici

Etape 6/6 : On règle dans Domoticz

Suite à vos essais avec la télécommande, Domoticz devrait avoir capté le signal émis par celle-ci et afficher un nouvel appareil inconnu dans la section « Périphérique ». Cliquez sur la flèche verte de la ligne correspondante, donnez un nom à votre radiateur (dans mon cas « Radiateur salon ») et tadaaaa ! Votre radiateur est maintenant pilotable en un clic !

Le radiateur est désormais visible dans Domoticz

Le radiateur est désormais visible dans Domoticz

Si vous avez bien respecté la procédure (d’abord l’association à la télécommande puis l’ajout dans Domoticz), vous devriez voir le statut du radiateur se mettre à jour même lorsque vous le changez d’état à l’aide de la télécommande. Ainsi, même en cas de panne de Domoticz, le radiateur est toujours contrôlable sans se lever du canapé ;)

En conclusion

On a vu aujourd’hui comment piloter proprement un radiateur électrique, et cela sans avoir à tirer le moindre câble et pour un budget très correct. Dans un prochain article (que j’espère ne pas mettre 6 mois à écrire), je vous présenterai comment j’ai asservi le déclenchement du radiateur en fonction de la température mesurée dans la pièce, ce qui permet de simuler un thermostat multi-zones… pour 0€.

Au niveau des contraintes initiales, le chauffage reste fonctionnel manuellement comme avant, et si l’on souhaite le gérer dans Domoticz, ou à l’aide de la télécommande, il suffit de passer le radiateur sur la position « fil pilote » (avec la petite horloge en picto). De la même manière, le jour où je déménage il me suffit d’enlever diode et module pour rétablir l’installation d’origine.

En attendant, libre à vous de profiter du déclenchement à distance ou des plannings de Domoticz pour retrouver votre chez-vous à température en rentrant du boulot, ou être sûr qu’il se coupe bien la nuit !

Tous les articles de la série Domotique

Domotique : Partie 4 – Piloter son chauffage électrique

173 commentaires

  1. Bonjour, j’aimerai commandé mes led stripes rgb avec domoticz. Est ce que c’est possible. si oui avec quel materiel?

  2. Merci pour ces explications et pour le temps consacré à les présenter. C’est limpide et clair.

    Cet article étant assez ancien, peut être mon message ne sera pas relevé. Essayons de profiter davantage de vos lumières :
    Y aurait il une différence entre le pilotage simple (commande Marche) d’un radiateur électrique et celui d’un poële à granules ? C’est à dire en utilisant pour la commande de mise en marche la prise RS 232 C généralement installée sur ces poëles et un thermostat externe. .
    Dans le cas d’une résidence secondaire à mettre en température avant l’arrivée des occupants (date/heure non connues à l’avance) le système devrait peut être comporter une mise sous tension de l’appareil télécommandé, également par téléphone. Ceci afin d’éviter le branchement de l’appareil de chauffage pendant une longue période. Inutile ? luxueux ?
    La question de la commande d’arrêt me semble sans pertinence : Une fois la charge de pellets consommée, l’appareil s’éteint.

    Peut être je déborde du cadre. SI c’est le cas, pouvez vous me communiquer des liens utiles. Pour le moment je pense que le téléphone fixe du local est préférable… Pourtant les mobiles semblent préférés pour ce type d’automatisations. Y a t’il des raisons ou est-ce la mode ?

    Merci par avance de votre réponse.

  3. Bonjour
    Votre article edt super interessant et tres claire mais je ne vois pas à quoi sert la diode dans votre installation des charcons ?

  4. Bonsoir,
    Merci pour vos encouragements ! La diode sert à modifier le signal qui sort du module Chacun (sans ça le signal à la forme d’une sinusoïde, ce qui correspond à l’ordre « éco » du fil pilote).
    J’espère que c’est plus clair.

    Alexandre

  5. Bonjour,

    Je me pose la question de la diode aussi. Si c’est pour faire du fil pilote à 2 états ? pour quoi ne pas utiliser les 2 états On Off basique du boitier. Comme si on coupait et rallumait directement le courant au tableau électrique.
    Reste à savoir si en faisant, les radiateurs rallumés se mettent directement à chauffer ou non.

  6. Hello Fred,
    L’idée d’utiliser le fil pilote, c’est de ne pas paralyser le radiateur en cas de défaillance du module : celui-ci reste fonctionnel même sans passer par le système domotique. Si tu as coupé l’alimentation ou que le module est bloqué à l’état OFF… c’est fichu.

    Alex

  7. Bonjour,
    Bonne et heureuse année 2017. Vous utilisez le Chacon ON/OFF encastrable CH54555 ou CH54755 de 1000 watts pour le chauffage, puis-je en faire autant avec mes appareils de chauffage qui ont une puissance de 2000 et 2500 watts. Ne doit-on pas utiliser d’autres modules plus puissant ou installer un contacteur de puissance qui sera piloté par ce module.
    Cordialement
    Erick

  8. Bonjour Éric,
    Oui bien sûr si vous respectez le montage car le fil pilote ne véhicule qu’un courant de très faible puissance. Aucun soucis pour vos radiateurs de 2500w donc :)

    Alexandre

  9. Bonjour Alex, ton article est super. J’ai pu le mettre en pratique facilement avec un de mes radiateurs électriques.
    2 questions :
    – Comment inverser le on & off dans Domoticz pour l’affichage ? Créer un autre type de switch ?
    – Quand j’ai coupé le courant, le module chacon n’a pas mémorisé la dernière position (On), il s’est remis en Off du coup, le radiateur s’est rallumé et dans Domoticz, cela ne s’est pas mis à jour.

    Aurais-tu un tuto détaillé pour régler ces problématiques ?

    Merci.

  10. Bonsoir Bruno,

    Pour « inverser » le ON/OFF je n’ai pas trouvé de solution « magique », j’ai simplement créé un interrupteur virtuel et j’ai juste créé un scénario qui passe l’interrupteur virtuel à « ON » quand l’interrupteur réel est à « OFF » et inversement. Pour ta deuxième problématique, je l’ai adressée dans cet article : https://www.latelierdugeek.fr/2014/03/21/domotique-partie-5-implementer-un-thermostat-simple/

    Alex

  11. Merci, comme je découvre domoticz, pour la problématique d’inversion, j’ai l’impression que je suis obligé de créer un script lua.
    Je crée un interrupteur virtuel à côté de mon interrupteur réel qui marche.
    Dans mon dashboard, je mets que l’interrupteur virtuel.
    Quand je clique sur mon interrrupteur virtuel, je veux donc que ça déclenche l’interrupteur réel à l’opposé.
    Je ne vois pas trop comment faire, car pour ajouter un « activation device », j’ai besoin de la télécommande apparemment.

  12. Bonjour,

    Je sais que la réponse a déjà été apportée (Question du 7 janvier dernier par un autre lecteur) mais je préfère reposer la question sous une autre forme.
    Peut on employer ces modules chacon avec des radiateurs de puissance bien supérieure à 1000W.
    Je suis un peu perdu au niveau électricité mais je vois que sur des sites marchands (notamment l’un d’entre eux avec un système d’avis Q&R qui montre qu’ils maitrisent plutôt bien leur sujet) ls proposent ces types de modules avec des puissances supérieures et mettent en avant les limites si cela doit « piloter » des radiateurs (charge resistive ?).
    Par contre mon soucis est que mes radiateurs sont des planchers chauffant électriques. Pour deux d’entre eux, je ne dois pas avoir de problème (une chambre et une SDB). Par contre le troisième gère toute la partie salon cuisine et je pense qu’il doit faire dans les 3.500W (à 100W le m2). C’est aussi ce que me montre le suivi de consommation suite à votre tuto (j’ai suivi et installé domoticz et le compteur OWL, impressionnant au niveau du prix du reste comparé à la concurrence ou à son grand frère).
    Or ces modules on off laissent bien aussi passer (ou pas) le courant pour les radiateurs, donc la puissance doit bien rentrer en ligne de compte ?
    Est ce que ce système peut aussi être utilisé pour gérer la marche/arret d’un (petit) ballon d’eau chaude electrique ?
    Merci d’avance pour vos réponses éclairées et bravo pour vos sujets sur la domotique qui ont vraiment été très agréables à lire et à suivre pour démarrer mon installation.
    Merci encore.

  13. bonjour en mettant juste une diode sans le chacon passant par un inter modulaire reliant les fils pilote pour mettre les conveteurs en mode hors gel cela fonctionne ,peut on aller jusqu a combien de convecteurs pour une diode 1N4007 ? MERCI

  14. Bonjour,

    merci pour cette article très intéressant, pour ma part je souhaite mettre un programmateur Nest (fait pour le chauffage gaz) que je possède déjà sur 3 radiateurs Sauter boléro, la problématique est identique, par contre il est déconseillé par le constructeur des radiateurs de mettre le radiateur en mode délestage (soit arrêt: demi alternance positive), je pense donc ne pas mettre la diode est envoyer le message « eco » au radiateur, comme je peux régler indépendamment la température eco et confort, le fait de mettre eco sur 12° (minimum possible), et confort sur quelques degrés de plus que ma température maxi souhaitée (soit 22° par exemple), je devrais pouvoir réguler efficacement le chauffage, qu’en pensez vous?

    Par contre j’ai un doute sur le fait de devoir mettre un relai pour protéger le thermostat, car il encaisse maxi 3W pour la partie pilotage, les radiateurs font 4000 W au total, soit 2 x 1000W et 1 x 2000W.

    Merci de votre aide car je ne trouve aucune réponse faible sur les sites que j’ai visité.

  15. Bonjour,

    Merci pour ces explications très utiles.

    j’avais laissé un précédent message mais il a disparu.

    je viens d’avoir un technicien de chez Sauter concernant le pilotage de radiateurs Bolero, qui ont un thermostat interne assez complet.

    En fait, il m’a conseillé de plutôt envoyer l’ordre « eco » plutôt que l’ordre « arrêt », car pour la gestion de la consommation ça optimise l’utilisation du corps de chauffe et de l’inertie de la pierre intégrer. Sachant que sur ce type de radiateur on peut régler indépendamment la température « eco » et la « confort », donc plus de soucis des 3,5 ° d’écart entre les 2 modes.

    Donc pour ici plus besoin de mettre une diode avec ce type de radiateurs.

    Pour ma part je vais gérer le chauffage avec un thermostat Nest prévu pour le chauffage gaz, mais votre idée est très bonne et vraiment économique.

    Voilà

  16. Bonjour !
    Chapeau pour votre blog !
    Une question me taraude. Je vais procéder à l’automatisation de mes radiateurs et lorsque j’ai re-fais mon électricité, j’ai tiré le fil pilote de chaque radiateur jusqu’à ma console (futur emplacement de la raspi). A votre avis, est-il possible de contrôler directement le fil pilote en utilisant une entrée de la raspi ?
    Merci pour votre réponse

  17. Bonjour,

    Je n’ai pas bien compris ta réponse au sujet de la puissance des radiateurs et de la puissance indiquée sur le radiateur. Peut-on intégrer les système que tu proposes (dio OnOff 1000w + diode) derrière un radiateur 1500w ?

  18. Bonsoir
    Désolé d’insister mais je ne comprends pas pourquoi un boitier de commande vendu pour une puissance de 1000W peut commander 1500W ou plus ? Comme votre schéma de câblage montre bien que l’alimentation du radiateur est connecté au boitier, je me demande quelle est la limite de puissance que vous recommandez de ne pas dépasser pour ce type de montage ?

  19. J’avais mal interprété votre schéma. La puissance du radiateur ne passe pas par le boitier grâce au fil pilote.
    C’est clair, vous pouvez ignorer mon autre message et désolé pour le spam!

  20. Bonjour je souhaite utiliser un boitier wifi sonoff pour piloter mes radiateurs electriques.
    sur ce type de boitier il y a juste deux bornes, quel branchement je dois faire ?

    Merci pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *