Domotique : Partie 6 – Suivre sa consommation d’électricité

Cet article fait partie de la série Domotique (18 articles au total)

Avec le changement d’heure et le temps qui se rafraîchit, la France s’apprête à rentrer dans la période la plus énergivore de l’année en terme d’électricité. Aujourd’hui je vous propose donc un moyen simple et peu cher de garder un œil sur votre consommation électrique ! Quel intérêt ? Tout simplement, le fait de voir l’impact de votre mode de vie sur votre consommation d’énergie, premier pas pour réaliser des économies dans ce domaine !

Cet article fait partie d’une série dédiée à la domotique dont vous pourrez trouver le sommaire au bas de cet article.

A qui s’adresse cet article ?

Contrairement aux autres articles de ma série domotique, vous pourrez mettre en application ces informations même si vous n’avez pas de système domotique. En fait le tuto du jour pourrait même être la première pierre de votre future solution domotique ! Bien entendu, pour ceux qui utilisent déjà Domoticz et le RFXCom, vous pourrez aller encore plus loin comme vous le verrez en fin d’article :)

Contrairement aux solutions à base de téléinfo, le type de compteur n’a pas d’importance ici (et oui, que vous ayez un compteur Linky ou un modèle plus ancien avec la roue dentée qui tourne, vous pourrez appliquer cet article chez vous).

La liste des courses

Aujourd’hui on fait dans le simple, on n’aura besoin que d’un seul nouveau jouet. Il s’agit d’un système de suivi d’énergie composé de 2 parties : un petit boitier autonome que l’on va placer près du tableau électrique, et un écran sans fil qui vous permettra de suivre votre consommation d’énergie et les dépenses associées.

J’ai choisi de tester un modèle relativement simple mais qui chez moi fait le boulot : le OWL micro+ cm180. Ce modèle gère les installations électriques classiques (monophasé, avec jusqu’à 3 plages horaires de tarifications différentes). Si votre installation électrique est plus complexe (triphasé par exemple), ou que vous souhaitez envoyer vos données vers un ordinateur ou dans le cloud, d’autres modèles sont disponibles chez OWL et s’utilisent à peu près de la même manière.

Le kit de suivi de consommation électrique CM180 de chez OWL

Le kit de suivi de consommation électrique CM180 de chez OWL

Déballage de l’appareil

Le CM180 tout juste déballé, voici ce que vous devriez obtenir :

CM180 Déballé. A gauche, l'émetteur avec sa pince ampèremétrique. A droite le récepteur/écran.

CM180 Déballé. A gauche, l’émetteur avec sa pince ampèremétrique. A droite le récepteur/écran.

On retrouve la pince ampèremétrique avec son boitier (émetteur), ainsi que l’écran de suivi (récepteur). Les piles pour alimenter tout ce petit monde sont également fournies.

Installation

Attention pour l’installation : ça n’est pas compliqué, mais comme il faut travailler à proximité de courant fort, mieux vaut travailler avec le compteur électrique coupé !

La procédure est détaillée dans le manuel (je vous en mets une copie ici), et on est guidé pour :

  • configurer l’écran de suivi(et notamment le type de tarification : heures pleines/heures creuses dans mon cas)
  • réaliser l’association entre l’émetteur et le récepteur
  • installer la pince ampèremétrique

Pour ceux qui se demandent comment cela fonctionne, c’est la pince ampèremétrique qui est positionnée sur le câble de phase entre votre compteur et votre tableau électrique. Cette pince est capable de mesurer l’intensité du courant qui passe dans le câble de phase et donc d’en déduire les kilowattheures consommés. Ces informations sont transmises à l’écran de suivi qui en fonction de la plage horaire saura le tarif à appliquer.

owl-sensor-installation-ilustration

La pince ampèremétrique du CM180 est à positionner sur le câble de phase, entre votre compteur EDF et votre tableau électrique.

Que peut-on faire avec le CM180 ?

Une fois l’heure et votre tarif réglé sur le l’écran, celui-ci va vous remonter votre consommation de la journée en kwh et en euros. Il est possible de se fixer des objectifs à ne pas dépasser, de comparer le jour actuel aux jours passés, la semaine courante avec la semaine précédente, et même chose avec le mois. Tout ça fonctionne tout seul et s’utilise plutôt simplement.

Quelle intégration possible dans Domoticz ?

Si vous avez la chance de posséder le même système que moi les choses vont devenir encore plus intéressantes car vous allez pouvoir récupérer les valeurs du CM180 dans Domoticz et visualiser tout cela avec des graphes plutôt explicites !

En fait, dès que vous avez mis en service le CM180, il y a de bonnes chances que votre RFXCom le repère et vous l’affiche dans la liste des périphériques avoisinants (onglet Configuration/Dispositif). Si ça n’est pas le cas (ce fut mon cas !), il vous faudra certainement mettre à jour le Firmware de votre RFXCom. Pour moi tout est rentré dans l’ordre après ça.

Comme d’habitude, on clique sur la petite flèche verte et on choisit un nom qui vous permettra ensuite de retrouver ce compteur de consommation dans l’onglet « Mesures ». Voici ensuite ce que l’on peut visionner depuis le tableaux de bord :

Variation de consommation en temps réel (Facile de repérer dessus les appareils énergivores)

Dans les appareils énergivores, on oublie souvent le petit électroménager (micro-onde, bouilloire, grille pain...)

Dans les appareils énergivores, on oublie souvent le petit électroménager (micro-onde, bouilloire, grille pain…)

Cumul de chaque jour sur une semaine

Ici on voit facilement si la consommation est homogène en fonction des journées

Ici on voit facilement si la consommation est homogène en fonction des journées

Évolution de la consommation sur un mois, ou même une année (dans ces cas là je n’ai pas assez de données pour pouvoir vous montrer quelque chose de parlant… il faudra patienter quelques temps !).

Pas très significatif pour l'instant, j'essaierai de mettre ça à jour dans quelques semaines :)

Pas très significatif pour l’instant, j’essaierai de mettre ça à jour dans quelques semaines :)

Le suivi d’énergie et moi : une longue histoire

Avant de vous laisser, sachez que je n’en suis pas à ma première tentative en matière de suivi de ma conso d’énergie. Dans mon appartement précédent j’avais opté pour un montage très geek à base d’électronique branché sur le port téléinfo de mon compteur EDF et la consommation était relevée par une Neufbox modifiée qui envoyait les données sur EmonCMS, la brique logicielle du projet OpenEnergyMonitor. Un beau système, mais compliqué à mettre en oeuvre pour ceux qui n’ont pas de compteur EDF numérique, ou ceux qui ont leur compteur EDF en bordure de propriété, voire sur leur palier.

Ici cette solution me plait car elle devrait convenir au plus grand nombre, ne nécessite pas de compétences extraordinaires et s’intègre bien dans mon système existant. Je suis toujours amusé de voir les promesses de compteurs nouvelle génération comme le Linky d’EDF, censé rendre la vie plus belle aux consommateurs en leur permettant notamment de suivre leur consommation d’électricité… Voilà, vous savez désormais aussi comment faire sans compteur du futur :)

Tous les articles de la série Domotique

Domotique : Partie 6 – Suivre sa consommation d’électricité

52 commentaires

  1. Bonjour ALEX, un grand merci, car l’ensemble de tes articles sont super et ont beaucoup contribué au choix de l’achat de mes modules. Cela fait maintenant environ 1 ans que je me suis mis à la Domotique via Domoticz et le projet S.A.R.A.H (pour tout commander à la voix). J’ai reçu mon OWL micro+ CM 180 depuis quelques jours, j’ai pu l’installer sans problème et il me remonte toutes ma consommation de façon très claire. J’ai eut un peu peur au début car j’ai remarqué que j’avais un petit pique d’énergie toute les heures la nuit de 177 Watts en plus de mes appareils habituellement en veille, je viens de comprendre qui’il s’agit tout bêtement du moteur du frigo qui se met en route de façon régulière quelques minutes toutes les heures. Super, cela me permettra de savoir quant il se mettra en route plus souvent, qu’il est temps de lui faire un petit dégivrage. (d’ailleurs un petit code LUA la dessus, permettra à Domoticz de m’avertir vocalement)

  2. Attention, OWL intuition demande désormais un abonnement de 19£! Ils ne l’indiquent nulle part lors de la vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *