Domotique : Partie 2 – Surveiller la température et l’humidité de son habitat

Cet article fait partie de la série Domotique (15 articles au total)

Après avoir présenté dans un précédent article comment mettre en place le cœur de notre solution domotique, on va aujourd’hui passer à l’étape supérieure en y connectant nos premiers capteurs ! En l’occurrence, on va suivre deux mesures très classiques : la température et l’humidité.

Pourquoi ces mesures ?

Et bien pour plusieurs raisons : à titre informatif bien sûr, mais surtout pour l’avenir de notre solution domotique ! Pouvoir mesurer la température d’une pièce permettra de piloter en conséquence le chauffage en hiver, ou de baisser les volets en été, etc… De même, il n’y a pas que la température de l’air qui présente un intérêt ! Pourquoi ne pas suivre la température de l’eau de la piscine afin d’empêcher le fonctionnement du moteur de filtration en cas de gel ? Pourquoi ne pas surveiller la température du réfrigérateur/congélateur pour être alerté en cas de défaillance de ce dernier ?

Comment relever et récupérer ces données ?

La meilleure partie ! Si vous vous imaginiez que l’on allait sortir le fer à souder ici c’est perdu ! En fait, on va tout simplement réutiliser des sondes du commerce, vous savez, celles qui accompagnent généralement les stations météo ? Bien souvent, ces sondes sans fil sont vendues à des prix raisonnables (ce qui est rarement le cas de la station/base), tant mieux !

La liste des courses

Alors là vous avez l’embarras du choix, il y en a pour tous les goûts (et tous les porte-monnaies). Voulez vous suivre la température, l’humidité, la pression atmosphérique ? Avec piles ou à énergie solaire ? Avec un capteur de température intégré ou déporté au bout d’un fil ? Etc, etc… Il n’y a pas de solution parfaite, tout dépendra de l’usage que vous souhaitez en faire : surveiller la température extérieure ? intérieure ? du frigo ? de l’eau de la piscine ? La liste des modèles compatibles est disponible là, et afin que vous puissiez vous faire une idée de l’aspect et du prix de ces petits boîtiers, je vous ai listé quelques références compatibles :

Plus petite qu'un paquet de cigarettes, c'est ce modèle de sonde que j'utilise pour suivre l'humidité et la température de trois de mes pièces.

Plus petit qu’un paquet de cigarettes, c’est ce modèle de sonde que j’utilise pour suivre l’humidité et la température de trois de mes pièces.

Le principe

La sonde météo, qui communique par ondes radio avec sa station, émet régulièrement les informations qu’elle relève (dans mon cas toutes les 40 secondes) : température, humidité, niveau des piles, tout y passe ! Et bien souvent, cette communication est à sens unique : la sonde ne reçoit jamais de message de la part de la station. On va donc profiter de ce  fonctionnement en « écoutant », grâce au RFXCom, les informations qu’émet notre sonde météo

Ajouter nos capteurs dans Domoticz

La configuration des sondes dans Domoticz est un jeu d’enfant, il n’y a quasiment rien à faire ! Dès que les sondes sont allumées, Domoticz les détecte et les liste dans son onglet « Devices ».

L'onglet "Devices" de Domoticz liste les appareils à portée... dont nos 3 sondes

L’onglet « Devices » de Domoticz liste les appareils à portée… dont nos 3 sondes

Si c’est la première fois que Domoticz détecte votre sonde, il affichera un petit icone vert sur la ligne correspondante. un clic sur cet icone vous permettra de définir un nom pour cette sonde (ex : « salon », « piscine », « frigo », etc…) et Domoticz commencera alors à enregistrer les valeurs de la sonde.

De retour dans l’onglet « Temperature » on retrouve nos sondes. Les infos relevées par celle-ci sont lisibles sur chacun des widgets.

Onglet "Temperatures" de Domoticz qui liste les sondes nos 3 sondes précédemment sélectionnées.

Onglet « Temperatures » de Domoticz qui liste les sondes nos 3 sondes précédemment sélectionnées.

Domoticz permet de visualiser l’historique des données enregistrées par les sondes. Il suffit pour cela de cliquer sur le bouton « Log ». Voici un exemple ce qu’il est possible d’afficher :

Evolution de la température et de l'humidité du salon sur les dernières 48h

Evolution de la température et de l’humidité du salon sur les dernières 48h

A noter : Si sur ma capture on ne voit que les dernières 48h, d’autres graphiques sont disponibles pour présenter l’évolution des différentes métriques sur un mois ou même une année ! La section « Custom Graph » permet même de choisir l’intervalle de temps et les données à afficher.

Graphe personnalisé présentant l'évolution des températures de toutes mes pièces sur les 3 derniers jours

Graphe personnalisé présentant l’évolution des températures de toutes mes pièces sur les 3 derniers jours

Pour aller plus loin : les notifications

Une fonctionnalité intéressante est la possibilité d’être alerté par mail ou sur son téléphone en cas de dépassement d’un seuil de température.

Paramètrage d'une notification pour être alerté si l'humidité dépasse 80%

Paramètrage d’une notification pour être alerté si l’humidité dépasse 80%

En jonglant avec les types de sondes et les notifications, il est possible d’être averti d’une panne de frigo, du gel imminent de l’eau de la piscine, d’un taux d’humidité trop haut dans la chambre des enfants, d’une surchauffe de l’ordinateur familial, etc etc… Seule votre imagination vous limitera !

C’est tout pour aujourd’hui !

Ainsi se termine cette article ! Maintenant que l’on a vu l’ajout de périphériques « passifs » dans Domoticz, je pense que dans le prochain article on traitera de ce que l’on appelle des « actionneurs » : éclairage, chauffage etc… Comme d’habitude, si vous avez des questions ou des souhaits pour les prochains articles, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires !

 

Tous les articles de la série Domotique

Domotique : Partie 2 – Surveiller la température et l’humidité de son habitat

33 commentaires

  1. Bonjour,

    Bravo pour ce blog explication claire et détaillée qui correspondent à ce que je vais mettre en place chez moi

    J’appel aussi de mes vœux un compatibilité vers d’autre protocole z-wave ou autre
    Concernant le z-wave il y a je crois une librairie z-wave -> xpl apres je n’ai pas regardé en detail le fonctionnement de domoticz et je ne sais donc pas si il est compatible xpl

  2. Bonjour,

    Un grand merci pour ton super boulot. Je pense qu’il conviendra à plein de monde intéressé par la domotique et soucieux de monitorer son habitation. D’ailleurs je ne manquerais pas de faire de la pub pour ton blog.
    Bref MERCI.

    Par ailleurs j’avais une question, as-tu des tuyaux sur les sondes adéquates a ajouter à ton installation pour surveiller la conso électrique et eau d’une maison?

    Cdt

  3. Question à deux sesterces : cette sonde oregon peut être mise à l’extérieure ? Sinon que prendre pour humidité et température pas trop cher et toujours compatible rfx433 ?

  4. Cette sonde peut très bien aller dehors (je l’ai fait pendant plusieurs mois) même si dans la gamme Oregon ce serait plus le modèle THGR 810 qui semble indiqué pour cet usage. A noter que si tu n’as pas besoin d’écran sur la sonde, tu peux aussi économiser quelques euros en partant sur le modèle THN 132N.

    Alexandre

  5. Très intéressant dossier !
    Savez-vous s’il est possible de combiner plus de 3 capteurs de cette famille (THGN132N ou similaire) sur un même RFXCom?
    Apparemment chez Oregon, on peut monter officiellement jusqu’à 5 avec deux capteurs supplémentaires de type BTHGN129.

  6. Bonjour Alkarex,
    la limite du nombre de sondes ne s’applique pas avec Domoticz :) Vous pouvez installer autant de sondes THGN132N que vous le souhaitez. A noter qu’en ce moment il y a quasiment au même prix la version solaire (et donc sans pile) de cette sonde : THGN 132N ES.

    Alexandre

  7. Nouveau sur ton site et félicitations pour ces réalisations et les tutos…
    Interessant la version solaire de la sonde temperature et humidite…
    Mais il est notoire qu’il ne faut pas prendre de temperature au soleil alors comment on s’arrange pour combiner ???

  8. Bonjour Michel,

    Les sondes solaires n’ont pas besoin d’une exposition directe au soleil pour fonctionner. Tu peux donc les laisser à l’ombre, elle se rechargeront même avec une faible luminosité !

    Alexandre

  9. Bonjour je travaille à partir d’un PI + Domoticz + RFXCOM.
    Je voudrais piloter mes volets roulants à partir de sonde et capteur compatibles (il pleut je ferme, il fait du vent je ferme aussi). Je me suis interessé à Oregon. Chez Oregon personne n’est en capacité de me dire quelles sondes prendre pour fonctionner avec l’equipement décrit en particulier en ce qui concerne domoticz.
    Pouvez vous m’indiquer les elements importants pour que les sondes et capteurs soient pris en charge par domoticz?
    En vous remerciant

  10. Hello Alex, tu es sur qu’il n’y a pas un minimum de luminosité à avoir pour la THGN 132N ES, car je me tâte à commander plutôt ce modèle (parce que moi et les piles…) mais j’ai peur que l’endroit ou je pensais les mettre soit trop sombre !

    Merci pour ton tuto, c’est du bon boulot !

  11. Hello Guigui, la sonde n’a pas forcément besoin de lumière directe, je dirais même qu’il vaut mieux éviter pour ne pas fausser les mesures, donc je ne pense pas que ça pose de problème. Après c’est sûr, il ne faut pas la mettre dans la cave ;) Pour info les piles durent bien 1,5 à 2 ans facile. Donc après à toi de voir ce qui te correspond le mieux :)

    Alexandre

  12. Bonjour,
    L’association a l’air tellement simple que je me pose une question bête… Qu’est ce qui empêche mon voisin de contrôler également mes sondes ? Et de couper mes lumières quand ça lui chante ? :)
    Merci pour ton retour,
    Xavier

  13. Bonsoir Xavier,
    Remarque abordée à plusieurs endroit sur le blog : effectivement le protocole chacon ne peut empêcher un voisin mal intentionné de faire cela. En fait c’est déjà le cas si vous utilisez des prises télécommandées. Il existe des solutions pour se prémunir de cela mais c’est plus cher :) On peut citer par exemple le protocole ZWave (cf articles plus récents du site). L’association n’est pas spécialement plus compliquée mais on ne peut intercepter par la suite les ordres. A chacun de voir en fonction de ses voisins… et de son budget ;)

    Alexandre

  14. Bonjour,
    Petite question concernant la partie sonde de température. J’ai mon installation domotique qui fonctionne plutôt bien avec de nombreux périphériques Zwave et RFXcom 433, mais j’ai voulu ajouter deux sondes de température TX17 de lacrosse.
    Aucun problème pour la première, elle remonte bien les informations, mais la seconde sonde remonte les informations pendant 24~48h puis plus de liaison avec domoticz. Avez vous déjà eu ce genre de problème?

    Merci

  15. Bonjour Julien,
    Je ne connais pas ce problème mais n’est pas tout simplement un problème de portée ? Pour éliminer cette piste il suffit de placer ta sonde capricieuse près du RFXCom. Si elle est bien détectée c’est peut-être là ton problème.

    Alexandre

  16. Bonjour,
    Hormis la sonde THGN132-ES, est-ce qu’il existe d’autres modèles/marques qui font la même chose (temp+hygro sur alim solaire) ?
    Merci,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *