Cet article fait partie de la série Domotique (18 articles au total)

Après avoir présenté dans un précédent article comment mettre en place le cœur de notre solution domotique, on va aujourd’hui passer à l’étape supérieure en y connectant nos premiers capteurs ! En l’occurrence, on va suivre deux mesures très classiques : la température et l’humidité.

Pourquoi ces mesures ?

Et bien pour plusieurs raisons : à titre informatif bien sûr, mais surtout pour l’avenir de notre solution domotique ! Pouvoir mesurer la température d’une pièce permettra de piloter en conséquence le chauffage en hiver, ou de baisser les volets en été, etc… De même, il n’y a pas que la température de l’air qui présente un intérêt ! Pourquoi ne pas suivre la température de l’eau de la piscine afin d’empêcher le fonctionnement du moteur de filtration en cas de gel ? Pourquoi ne pas surveiller la température du réfrigérateur/congélateur pour être alerté en cas de défaillance de ce dernier ?

Comment relever et récupérer ces données ?

La meilleure partie ! Si vous vous imaginiez que l’on allait sortir le fer à souder ici c’est perdu ! En fait, on va tout simplement réutiliser des sondes du commerce, vous savez, celles qui accompagnent généralement les stations météo ? Bien souvent, ces sondes sans fil sont vendues à des prix raisonnables (ce qui est rarement le cas de la station/base), tant mieux !

La liste des courses

Alors là vous avez l’embarras du choix, il y en a pour tous les goûts (et tous les porte-monnaies). Voulez vous suivre la température, l’humidité, la pression atmosphérique ? Avec piles ou à énergie solaire ? Avec un capteur de température intégré ou déporté au bout d’un fil ? Etc, etc… Il n’y a pas de solution parfaite, tout dépendra de l’usage que vous souhaitez en faire : surveiller la température extérieure ? intérieure ? du frigo ? de l’eau de la piscine ? La liste des modèles compatibles est disponible là, et afin que vous puissiez vous faire une idée de l’aspect et du prix de ces petits boîtiers, je vous ai listé quelques références compatibles :

Plus petite qu'un paquet de cigarettes, c'est ce modèle de sonde que j'utilise pour suivre l'humidité et la température de trois de mes pièces.

Plus petit qu’un paquet de cigarettes, c’est ce modèle de sonde que j’utilise pour suivre l’humidité et la température de trois de mes pièces.

Le principe

La sonde météo, qui communique par ondes radio avec sa station, émet régulièrement les informations qu’elle relève (dans mon cas toutes les 40 secondes) : température, humidité, niveau des piles, tout y passe ! Et bien souvent, cette communication est à sens unique : la sonde ne reçoit jamais de message de la part de la station. On va donc profiter de ce  fonctionnement en « écoutant », grâce au RFXCom, les informations qu’émet notre sonde météo

Ajouter nos capteurs dans Domoticz

La configuration des sondes dans Domoticz est un jeu d’enfant, il n’y a quasiment rien à faire ! Dès que les sondes sont allumées, Domoticz les détecte et les liste dans son onglet « Devices ».

L'onglet "Devices" de Domoticz liste les appareils à portée... dont nos 3 sondes

L’onglet « Devices » de Domoticz liste les appareils à portée… dont nos 3 sondes

Si c’est la première fois que Domoticz détecte votre sonde, il affichera un petit icone vert sur la ligne correspondante. un clic sur cet icone vous permettra de définir un nom pour cette sonde (ex : « salon », « piscine », « frigo », etc…) et Domoticz commencera alors à enregistrer les valeurs de la sonde.

De retour dans l’onglet « Temperature » on retrouve nos sondes. Les infos relevées par celle-ci sont lisibles sur chacun des widgets.

Onglet "Temperatures" de Domoticz qui liste les sondes nos 3 sondes précédemment sélectionnées.

Onglet « Temperatures » de Domoticz qui liste les sondes nos 3 sondes précédemment sélectionnées.

Domoticz permet de visualiser l’historique des données enregistrées par les sondes. Il suffit pour cela de cliquer sur le bouton « Log ». Voici un exemple ce qu’il est possible d’afficher :

Evolution de la température et de l'humidité du salon sur les dernières 48h

Evolution de la température et de l’humidité du salon sur les dernières 48h

A noter : Si sur ma capture on ne voit que les dernières 48h, d’autres graphiques sont disponibles pour présenter l’évolution des différentes métriques sur un mois ou même une année ! La section « Custom Graph » permet même de choisir l’intervalle de temps et les données à afficher.

Graphe personnalisé présentant l'évolution des températures de toutes mes pièces sur les 3 derniers jours

Graphe personnalisé présentant l’évolution des températures de toutes mes pièces sur les 3 derniers jours

Pour aller plus loin : les notifications

Une fonctionnalité intéressante est la possibilité d’être alerté par mail ou sur son téléphone en cas de dépassement d’un seuil de température.

Paramètrage d'une notification pour être alerté si l'humidité dépasse 80%

Paramètrage d’une notification pour être alerté si l’humidité dépasse 80%

En jonglant avec les types de sondes et les notifications, il est possible d’être averti d’une panne de frigo, du gel imminent de l’eau de la piscine, d’un taux d’humidité trop haut dans la chambre des enfants, d’une surchauffe de l’ordinateur familial, etc etc… Seule votre imagination vous limitera !

C’est tout pour aujourd’hui !

Ainsi se termine cette article ! Maintenant que l’on a vu l’ajout de périphériques « passifs » dans Domoticz, je pense que dans le prochain article on traitera de ce que l’on appelle des « actionneurs » : éclairage, chauffage etc… Comme d’habitude, si vous avez des questions ou des souhaits pour les prochains articles, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires !