Cet article fait partie de la série Mediacenter (6 articles au total)

La TV et moi c’est une longue histoire, beaucoup regardée quand j’étais ado, je m’en suis peu à peu détaché au point de la supprimer purement et simplement de mon domicile. J’aime avoir une attitude active sur les médias que je consomme. Films, séries, documentaires : je regarde de tout, probablement en quantité un peu plus faible que la plupart des gens. Il y a pourtant des types de contenu que j’affectionne particulièrement et qu’il est difficile de suivre sans TV. Tout en haut de ce classement se trouve les retransmissions sportives et les documentaires. Alors comment suivre tout cela sans TV ?

Molotov, l’application pour regarder la TV… sans TV

J’ai découvert il y a peu cette application pourtant sortie en juillet dernier. Proposant une interface intuitive et surtout compatible avec la quasi totalité des appareils qui m’entourent, cette application gratuite vous permet de regarder en direct (ou pas) le contenu proposé par les différentes chaînes de TV. Ce qui m’a séduit, au delà de l’interface, c’est le fait que cette application propose un mode de consommation radicalement différent du modèle actuel des chaînes de TV. Au sein de l’appli c’est le contenu qui est mis en avant et qui devient votre point d’entrée. La chaîne qui diffuse votre émission devient une information anecdotique.

Une interface propre et intuitive. Ça donne envie !

Contenu : Trier le bon grain de l’ivraie

C’est là pour moi le principal point fort de Molotov. Ici au lieu de choisir par plusieurs dizaines de chaînes, la part belle est faite au contenu. Un menu simple nous permet de choisir ce que l’on veut regarder. Du sport, des films, une série ? Et votre documentaire vous le souhaiteriez sur quoi exactement : Animaux, Culture du monde, Voyage, Consommation ? C’est vous qui choisissez ! Pour moi cela transforme l’usage que j’ai connu du « petit écran » qui généralement n’est plus si petit que ça :).

Sur la gauche, vous voyez le sous-menu de la catégorie documentaire. L’ensemble est plutôt bien trié.

Sur les plates bandes du replay

Autre petite fonctionnalité sympa : vous pouvez accéder dans l’appli au contenu proposé sur les sites de replay de plusieurs chaines. Cela vous évitera l’inscription sur le site de la chaîne et l’ajout de pub auquel on ne peut que difficilement se soustraire habituellement.

Pour chaque chaîne, Molotov vous propose l’accès au replay quand c’est possible. Cela ne fonctionne pas pour toutes les chaînes malheureusement. Ici une partie du contenu en replay proposé par Arte

Vous arrivez en retard pour le début de votre émission favorite ? Tant qu’elle n’est pas terminée, Molotov vous donne le choix : reprendre le direct ou lancer le programme depuis le début.

Suivre e direct ou reprendre depuis le début ? C’est vous qui choisissez.

PC / Tablette / Téléphone : il y en a pour tout le monde

C’est pour moi un des gros points fort de cette appli. Elle est disponible sur ordinateur (pc/mac/linux), tablette (android et ios), et smartphone (android et ios là aussi). C’est suffisamment rare pour le mentionner. Pour moi qui cherchais une manière de compléter mon pc mediacenter avec la possibilité de regarder la TV sans avoir à me brancher sur une antenne rateau, c’est parfait. Entre ça et Kodi, il y a de moins en moins d’excuses pour ne pas benner la box de son FAI :)

Une installation très simple

Là aussi, les choses ont été simplifiées au maximum. Sur Android et iOS, Molotov s’installe comme n’importe quelle app du Google Play/App Store. Sur windows et Linux, c’est un fichier qu’on télécharge et qui s’execute simplement : pas besoin d’installation préalable. C’est vraiment du très bon pour moi.

Un double clic sur le fichier télécharger affiche ceci. On valide est c’est parti.

En conclusion : ce n’est pas parfait mais on s’en approche

Pour moi qui ne possède plus de TV, mais qui souhaite regarder de temps en temps un match de rugby ou un documentaire c’est exactement ce dont j’avais besoin. Est-ce que ça change le contenu de la TV ? Évidemment non, mais je trouve beaucoup plus simple de détecter le contenu intéressant sur Molotov. Pour moi cela a également l’avantage d’éduquer un peu le téléspectateur et de ne pas scotcher pendant X heures sur une chaîne. A voir dans le temps si l’app reste toujours dénuée de publicité ! En terme d’usage cela ouvre de nouvelles portes : par exemple si l’application tourne sur un raspberry pi, il suffira d’un écran et du micro ordinateur pour créer une station multimédia complète, même loin d’une prise TV !


Cet article fait partie de la série Mediacenter (6 articles au total)

Il y a quelques jours avait lieu le tournoi des 6 nations, et même si je ne porte pas forcément la télévision dans mon cœur il faut reconnaître que pour suivre ce genre d’événement sportif on fait difficilement mieux ! Ma problématique à ce moment : comment regarder ces matchs de rugby (diffusés sur France2) alors que… je n’ai plus de TV ?

Recevoir la TNT sur PC

A chaque problème sa solution (geek). En l’occurence, pourquoi ne pas rajouter à mon PC mediacenter la possibilité de recevoir et décoder le flux TNT acheminé par mon antenne hertzienne ? C’est possible via une petite clef USB équipée d’un tuner. Branchée d’un côté à l’antenne et de l’autre à mon PC via une prise USB, la clef va recevoir les signaux TNT avant de les transmettre à l’ordinateur pour qu’il les décode. Me voici donc à la recherche de la perle rare.

Trouver une clef USB TNT compatible Linux

Si je parle de perle rare, c’est que trouver une clef USB TNT n’est pas bien dur, mais en trouver une qui soit correctement gérée sous Linux est une autre paire de manches. Comme il s’agit d’un périphérique dont je vais me servir très occasionnellement, je cherchais un modèle pas cher qui fonctionne bien, et c’est finalement vers le modèle Volar Green HD d’Avermedia que je me suis tourné.

Clef USB avec tuner TNT capable de recevoir TV et radios en numérique sur PC

Clef USB avec tuner TNT capable de recevoir TV et radios en numérique sur PC

Installation de la clef USB TNT AverMedia Volar Green HD sur Linux Mint

Ces instructions sont effectuées sur Linux Mint Cinnamon 17.1 mais devraient également fonctionner sur les autres distributions récentes dérivées de debian (Ubuntu, etc…). Pour réaliser cette installation, mieux vaut être plutôt familier du terminal, même si les manipulations ne sont pas très compliquées.

Une fois branchée, la clef a besoin d’un firmware pour fonctionner, concrètement il s’agit d’un simple fichier à déposer dans le répertoire /lib/firmware/. Pour ce faire, dans un terminal saisissez les commandes suivantes :

Votre machine redémarrera et devrait maintenant correctement détecter la clef. Pour le vérifier, vous pouvez saisir la commande dmesg | grep dvb dans un terminal ce qui devrait afficher quelque chose du genre :

Regarder la TNT avec VLC

Une fois la clef correctement détectée, il va falloir choisir un logiciel pour l’exploiter. Pour une installation à long terme, je conseillerais de mettre en place TVHeadend qui permet ensuite d’accéder à la TNT depuis Kodi/XBMC. Pour moi qui compte sur les doigts de la main le nombre de fois où je vais lancer la TNT dans l’année, j’ai choisi une méthode un peu plus simple mais qui est terriblement efficace : utiliser VLC.

Si vous souhaitez prendre ce chemin, sachez que la configuration se passe en 2 étapes :

  1. Recherche des chaînes TNT disponibles
  2. Exploitation du fichier de chaînes avec VLC

Prêts ? C’est parti !

Recherche des chaînes TNT disponibles

Pour lancer la recherche des chaînes on va utiliser un petit programme fort pratique : w_scan.
Pour l’installer il va falloir saisir la commande suivante dans un terminal :

Maintenant que w_scan est installé, on va lui demander de scanner toutes les fréquences et d’enregistrer celles sur lesquelles il reçoit un signal dans un fichier channels.conf dans votre répertoire utilisateur. Pour ce faire, il faut saisir la commande suivante dans un terminal :

L’opération est assez longue (chez moi ça a pris 15 bonnes minutes) et si tout se passe bien w_scan vous indique avoir trouvé plusieurs dizaines de chaînes (42 dans mon cas).

On va maintenant donner ça à manger à VLC !

Charger un fichier de chaînes dans VLC

Là non plus rien de très compliqué. Pour valider que cela fonctionne bien, dans un terminal, il vous suffit de saisir la commande suivante :

Suite à cette commande, VLC devrait s’ouvrir et diffuser une chaîne de TV. Si vous dépliez alors le volet Playlist de VLC vous devriez y trouver la liste de toutes les chaînes de TV et radio détectées par w_scan.

Ici VLC permet de regarder la TNT. Les chaînes disponibles sont affichées dans le volet "Playlist"

Ici VLC permet de regarder la TNT. Les chaînes disponibles sont affichées dans le volet « Playlist »

Il suffit de fermer la fenêtre de VLC pour arrêter la diffusion de la TV.

Bon par contre, lancer VLC depuis un terminal, on ne peut pas dire que ce soit évident pour le commun des mortels. Je vous propose donc de créer sur votre bureau un petit raccourci tout mignon qui vous permettra de lancer VLC avec la TNT en un clic !

Création d’un raccourci pour ouvrir VLC avec la TNT

Donc sur le bureau, faites un clic droit, et sélectionnez Créer un nouveau lanceur. Une petite fenêtre apparaîtra alors dans laquelle je vous propose de saisir les informations suivantes :

  • Name : Regarder TNT
  • Command : vlc -vvv ~/channels.conf
Configuration du lanceur qui permettra de démarrer VLC avec les bons réglages

Configuration du lanceur qui permettra de démarrer VLC avec les bons réglages

 

Vous pouvez changer l’icône pour quelque chose de plus conventionnel qu’une fusée bien entendu ;) Cliquez ensuite sur Valider pour voir apparaître votre magnifique raccourci sur le bureau.

Deux mots sur la redevance TV

Comme expliqué dans un précédent article, si vous n’avez pas de TV vous êtes exempté de la « Contribution à l’audiovisuel public« , communément appelée « Redevance TV« . Qu’en est-il à partir du moment où vous êtes équipés d’une clef USB tuner comme celle mentionnée dans cet article ? Et bien là où ça devient un peu hypocrite c’est que même en possédant cette clef USB TNT qui permet de regarder très confortablement les chaînes TV, vous n’êtes toujours pas redevable de cette taxe comme le rappelle très explicitement le site service-public.fr  :

« Par contre, les micro-ordinateurs munis d’une carte télévision permettant la réception de la télévision ne sont pas taxables.« 

Si là on ne marche pas sur la tête…

Conclusion

Voilà, vous savez maintenant comment regarder la TNT sur votre PC sans trop vous prendre la tête. Cela peut vous être utile que vous ayez une TV ou non, mais si c’est trop compliqué et que vous souhaitez tout de même voir vos matchs, il reste une solution qui n’est pas désagréable : descendre au bar/pub du coin de la rue ;)

Je vous laisse jouer avec VLC, et si vous avez une question ou une info à partager, ça se passe comme d’habitude dans les commentaires.


 

Voilà déjà quelques mois que je dois écrire cet article, et c’est ma déclaration de revenus qui l’aura remis sur le devant de la scène ! Aujourd’hui on va discuter de votre TV, celle qui trône fièrement dans votre salon alors que peut-être comme moi, vous ne l’allumez jamais, ou pas pour regarder une émission en direct…

Oui car le truc c’est qu’en 2014, la TV ne sert pas uniquement à regarder « Le meilleur Pâtissier du quartier ». Beaucoup l’utilisent également pour jouer sur leur console de salon ou tout simplement comme écran pour y brancher leur ordinateur… C’est mon cas, alors que je ne regarde jamais d’émission de TV… Et si j’étais prêt à jeter mon câble d’antenne, je n’entendais pas tirer une croix sur l’écran en lui-même qui me sert à regarder mon contenu vidéo…

Un acte « militant »

Je mets un point d’honneur à ne pas regarder la TV. Depuis que j’ai arrêté de le faire, je me suis découvert du temps ! Du temps à passer avec mes proches, du temps pour écrire un article, ou travailler sur un projet perso… Autant d’occasions de s’enrichir personnellement qui étaient perdues auparavant ! Dire au revoir à la télévision, cela sonnait un peu pour moi comme une bonne résolution : en 2014, je ne perdrai plus de temps devant du contenu que l’on m’impose.

Une décision « économique » ?

Le deuxième effet kiss cool, c’est que dans la loi française, TV = Redevance audiovisuelle. Donc pour la première fois de ma courte vie de citoyen imposable, j’ai pu cocher sur ma déclaration de revenus 2013 la case ØRA qui dit « Non Mr le ministre, je n’ai pas de TV chez moi ou dans la résidence secondaire que je n’ai pas. » Mine de rien pour 2014, ce sera 133€ d’économisé.

2014 sera une année sans redevance TV :)

2014 sera une année sans redevance TV :)

Passage à l’acte

J’ai donc décidé, fin 2013, de franchir le pas et de me débarrasser de ma TV. Pour autant, je souhaitais continuer de regarder mon contenu vidéo sur un « écran large ». Alors comment faire ? Il n’y a pas 15000 solutions, mais j’ai trouvé 3 remplaçants potentiels pour ma TV : un vidéo projecteur, un écran de PC ou alors un « écran commercial » !

Chaque solution a ses avantages et inconvénients. J’ai fais le tour de la question et je me dis que ça peut vous faire gagner un peu de temps de cerveau disponible, alors je partage :)

Le vidéo-projecteur

VidéoprojecteurSouvent dédié à une utilisation Home-Cinéma, il nécessite d’avoir un écran de projection ou un mur qui se prête bien à cet usage ! Difficilement opérationnel dans des conditions de luminosité trop importante, il faudra réserver son usage à une utilisation pour votre petit film du soir :) Enfin, il faut prévoir un endroit où le poser/l’accrocher, et songer également au passage des câbles qui le relient à votre source vidéo et à une alimentation électrique. Côté avantages, on peut bénéficier d’une image plus grande qu’avec les autres systèmes, et on gagne en immersion ! Enfin niveau budget, les modèle HD commencent dans les 600€-700€.

L’écran de PC

Moniteur PCPlus commun dans nos foyers, l’écran de PC (sans tuner) est certainement la solution la moins chère, mais aussi une des plus contraignante. On en trouve facilement jusqu’à 27 pouces  à des tarifs raisonnables… au-delà ça devient vite compliqué (et cher). Si maintenant on en trouve sans trop de mal avec une connectique HDMI, il faudra par contre faire une croix sur les sources vidéos exotiques, la connectiques n’étant pas vraiment leur point fort. Attention également, la plupart des écrans sont dépourvus d’enceintes, et vous devez la plupart du temps passer par un système externe (ampli par exemple) pour gérer cet aspect.

L’écran commercialEcran commercial

Ce sont ces « TV sans tuner » qui sont visibles dans certains restaurants, hall d’aéroport, ou vitrines de magasins. Esthétiquement, c’est ce qui se rapproche le plus d’une TV en terme d’écran/connectique/fonctionnalités puisque la plupart d’entre eux sont vendus avec télécommandes et enceintes intégrés. Niveau tarif, ça démarre à 500€ pour du 42″ et ça monte rapidement à plusieurs milliers d’euros.

Mon retour d’expérience

J’ai finalement opté pour un écran commercial, un Nec MultiSync E424. Acheté pour un peu plus de 500€, il remplace avantageusement ma TV, au moins en terme de qualité d’image, de connectique et de design. Le fait qu’il ressemble à s’y méprendre à une TV cause régulièrement quelques confusions dans mon entourage mais ça a l’avantage de provoquer la discussion ;) J’attends avec impatience le contrôleur des impôts pour en discuter avec lui !

Le Nec MultiSync E424 : un écran commercial qui trône désormais dans mon salon

Le Nec MultiSync E424 : un écran commercial qui trône désormais dans mon salon

Attention à quelques trucs cependant : il y a de ces petites choses auxquelles on s’habitue vite sur lesquelles j’ai du tirer un trait !

  • La fonction HDMI-CEC (qui permettait de piloter les différents appareils HDMI connectés à ma TV avec une seule télécommande)
  • La fonction HDMI-ARC (donc tous mes périphériques doivent passer par l’ampli, ce qui n’est pas plus mal)
  • Les fonctionnalités de TV connectée (mais en même temps, mon PC fait ça 1000 fois mieux que la dernière SAMSUNG/LG/Sony…)

Le plus dur aura été de trouver quel écran est bel et bien vendu sans tuner ! Là aussi ça m’a pris un peu de temps donc je partage le fruit de mes recherches, voici les écrans sans tuner que j’ai trouvé avec une diagonale supérieure à 42 pouces :

Voilà, je pense que si j’avais été un peu plus aventurier et avec un plus gros budget, j’aurais peut-être tenté le vidéo-projecteur… mais bon, il faut bien que je garde quelques idées pour 2015 ;)


Et bien voilà, ce qui devait arriver arriva : j’ai débranché ma SFR NeufTV Evolution… pour de bon pour la remplacer par mon ancien décodeur TNT (une chinoiserie payée moins de 20€).

Pourquoi ce choix ?

Parce que j’en ai eu marre :
  • de l’interface buggée
  • de la lenteur des menus
  • des fonctions disparues par rapport à l’ancien décodeur NeufTV Netgem
  • des fonctions promises que l’on attend toujours (toi qui regarde des séries en VO avec des fichiers de sous-titres séparés, tu sais de quoi je parle).
  • de la part belle faite aux fonctionnalités payantes (genre je compte encore enrichir un peu plus SFR).

Je sais que peu de gens prendront la même intiative que moi, et j’espère pour eux que la qualité de ce périphérique sera tirée vers le haut dans les mois à venir. Pour ceux qui se posent la question, je les encourage à réfléchir aux fonctions qu’ils utilisent et à celles qu’ils regrettent par rapport à leur ancien décodeur TV lambda. Pour moi cela a été vite fait :

En abandonnant la SFR NeufTV Evolution…

…je ne peux plus

  • Zapper sur 300 chaînes puisque je n’en ai plus que 20 (Non mais qui regarde les 280 autres ?)
  • Profiter de la catch-up TV sur mon téléviseur (M6 replay, TF1 Vision & co)
  • Lire sur ma TV des vidéos présentes sur mon NAS
  • Dépenser de l’argent dans le contenu payant (VOD, Jeux etc…)

…cependant je peux toujours :

  • Faire du Timeshifting en branchant une simple clé USB à mon décodeur TNT
  • Lire mes vidéos / musiques stockées sur ma clé USB
  • Enregistrer et programmer mes enregistrements
  • Consulter la grille des programmes

… et je peux même :

  • Passer d’une chaine à l’autre en une seule seconde
  • Lire mes fichiers de sous-titres srt
  • Transférer et lire mes enregistrement ailleurs que sur ma TV
  • Profiter de la place libre qu’à laissé la NeufTV sur mon meuble TV :D

En conclusion

Mon petit décodeur TNT fait moins de choses que le boitier estampillé SFR certes, mais il le fait bien ! Pour moi qui regarde peu la TV, la NeufTV Evolution ne présentait pas grand intérêt et je ne pense pas faire machine arrière. Je pense même intensifier le mouvement et me débarrasser complètement des équipement de SFR. Je vous retrouve donc dans un prochain article qui devrait s’intituler « Adieu Neufbox 6 ». En attendant je vais aller me renseigner sur les offres ADSL d’OVH tient :)


Nous y voilà. Profitant de conditions avantageuses, j’ai décidé de migrer mon offre SFR Neufbox « classique » en SFR Neufbox Evolution. J’ai reçu tout mon petit matériel voilà quelques jours et l’ai installé dans la foulée. Comme cette offre est relativement récente, je vous propose donc ce test, destiné à être enrichi au fur et à mesure de vos questions.Lire la suite de