Cet article fait partie de la série Domotique (18 articles au total)
Nouveau volet dans notre série d’articles présentant mon petit système domotique, on va voir aujourd’hui comment programmer/piloter nos appareils électriques ! Si vous avez envie de vous lever avec le café prêt, que votre machine à laver ne tourne qu’en heures creuses ou d’allumer vos luminaires à distance pour simuler une présence : ce billet est pour vous ! Celui-ci laissera de côté la question du chauffage : plus complexe, je lui consacrerai un article prochainement.

 

Que piloter ?

Tous vos appareils électriques ne pourront pas bénéficier de ce traitement… En effet, par “pilotage”, j’entends : pouvoir activer ou couper la source d’alimentation de votre appareil, comme si vous branchiez/débranchiez la prise du mur.
Et c’est là tout le paradoxe : plus les appareils sont simples, plus vos chances de pouvoir les piloter sont grandes… Par exemple le fait de “brancher” une simple cafetière à filtre pourra permettre de déclencher l’écoulement du café (il suffit que son interrupteur soit dans la bonne position), alors qu’avec une machine Nespresso, il faudra forcément une intervention supplémentaire. Donc en résumé, si vous avez un moyen de faire en sorte qu’un appareil démarre en branchant sa prise électrique, alors vous pourrez le piloter simplement !
Quelques idées d’appareils qui peuvent se prêter au jeu
  • Lave-linge
  • Lave-vaisselle
  • Machine à café
  • Chauffe-eau
  • Ventilateur
  • Luminaires
  • La “prise anti-moustiques” (celle qu’on oublie de débrancher le matin;)

 

La liste des courses

Toujours pas besoin de fer à souder ! Pour piloter nos appareils on va réutiliser les prises télécommandées vendues par différentes marques comme Chacon, DI-O, Blyss (Castorama) etc…
Une prise radiocommandée et sa télécommande

Une prise radiocommandée et sa télécommande

Ces prises sont généralement vendues avec une télécommande qui sert à les activer/désactiver. Ici on va simplement simuler ces télécommandes avec le RFXCom piloté par Domoticz. Les références de prises compatibles ne manquent pas, il va falloir les choisir en fonction des critères qui les différencient :

  • avec (ou sans) variateur,
  • avec (ou sans) bouton pour activer la prise
  • prise d’intérieur ou d’extérieur
  • la puissance max supportée par la prise (300W ? 1800W ? 3500W ?)
Ce dernier critère est le plus important ! N’essayer pas de commander un chauffe-eau de 1000W avec une prise qui n’en supporte que 300W ! Quelques références d’exemple :
Pour ma part, je n’ai que des prises Chacon/DI-O (ces deux marques sont compatibles entre elles : la télécommande Chacon peut piloter la prise DI-O et inversement) : j’en suis extrêmement content ! Je ne saurais que trop vous conseiller d’avoir au moins une télécommande : si jamais le système domotique tombe en panne, la télécommande permettra de ne pas vous retrouver avec une maison paralysée !

 

A propos des prises avec variateurs
Les prises avec variateurs sont utiles pour l’éclairage car elles permettent de changer l’ambiance d’une pièce au gré de vos envies. Attention cependant aux ampoules utilisées, toutes ne sont pas compatibles ! Si vous souhaitez adopter un éclairage variable, il faudra éviter les ampoules fluocompactes (aussi appelées “ampoules à économies d’énergie”), et la majorité des ampoules LED (il existe des leds compatibles – on parle de leds “dimmables”- mais elle sont très chères). Personnellement j’utilise des ampoules halogènes pour cet usage. Après niveau consommation, même si c’est mieux que des ampoules à incandescence, on reste loin du rendement des fluocompactes et des leds.

 

Intégration des prises dans Domoticz

J’ai pour habitude de commencer par associer la prise à sa télécommande (voir le manuel de votre modèle, les procédures changent en fonction des marques).
Une fois l’association faite et que votre prise réagit bien à la télécommande, allez faire un tour dans l’onglet “Devices” de Domoticz. Vous devriez-voir une ligne correspondant à votre prise (si ce n’est pas le cas, appuyez sur le bouton de la télécommande correspondant à votre prise avant de rafraîchir la page : Domoticz détecte automatiquement ce genre d’équipements).
L'écran "Devices" (Périphériques) de Domoticz : chaque prise va correspondre à une ligne dans ce tableau

L’écran “Devices” (Périphériques) de Domoticz : chaque prise va correspondre à une ligne dans ce tableau

Comme pour les sondes de températures, un clic sur la flèche verte permettra de signaler à domoticz que vous souhaitez enregistrer cette prise. Vous pourrez rentrer un nom pour votre prise (Ex : Machine à café). A partir de ce moment,votre prise devrait être accessible dans l’onglet “Switches” de Domoticz.
L'écran switches (interrupteurs) de Domoticz : Chaque bloc correspond à un appareil (=prise) différent

L’écran switches (interrupteurs) de Domoticz : Chaque bloc correspond à un appareil (=prise) différent

Un clic sur l’ampoule permet d’allumer éteindre l’appareil. Si vous avez correctement associé la télécommande à la prise, vous remarquerez que le logiciel détecte l’allumage/l’extinction de l’appareil même lorsque vous passez directement par la télécommande ! Cela vous permet d’utiliser la télécommande et/ou Domoticz !

 

Gérer le planning de votre appareil

C’est une fonction très utile, elle permet de planifier le fonctionnement d’un appareil. Par exemple ci-dessous, je planifie l’allumage de la machine à café à 7h en semaine et 9h le weekend, avec une extinction prévue à chaque fois 30minutes après le départ.
L'écran "Timer" de mon appareil de test : c'est ici que l'on gère le planning de déclenchement de l'appreil

L’écran “Timer” de mon appareil de test : c’est ici que l’on gère le planning de déclenchement de l’appreil

 

C’est tout… pour le moment :)

L’article du jour touche à sa fin, je suis sûr que déjà plein d’idées vous viennent à l’esprit sur ce que vous pourriez automatiser. Pouvoir avoir la main sur tout cela au quotidien permet un gain de confort et de sérenité ! Pour ma part, j’ai donc utilisé ce procédé pour mon chauffe-eau, les lampadaires de mon salon et ma fameuse prise anti-moustiques !
A bientôt pour la suite, et n’oubliez pas que vous pouvez consulter les autres articles de cette série si besoin !

Comme promis voici donc le premier billet de la rubrique “London Lesson”, rubrique qui aborde les petites spécificités de la vie ici en angleterre.
Pour ce premier épisode j’ai donc choisit de vous parler des prises électriques ici en UK. Si vous ne le savez pas encore, les prises ne sont pas les mêmes en Grande Bretagne. Et quand je dis “pas les mêmes”, j’entends par là qu’elles sont différentes de ce que j’ai pu trouver ailleurs en Europe ou de ce qui se fait en Amérique du Nord…
1ère contrainte : la forme
Donc comme je le disais, ces prises sont différentes et présentent donc 3 broches rectangulaire, disposées en triangle. Ici contrairement à la France, il n’y a pas plusieurs variantes de prises (avec certaines ayant 2 broches, d’autres 3 etc…) : toutes respectent le même standard que vous pouvez voir ci-dessous.
Du coup, pour utiliser vos appareils français sur le sol britannique, vous aurez besoin de petits adaptateurs qui se placeront entre votre prise (française, américaine etc…) et le support britannique. Voici à quoi ressemble ce genre d’adaptateur. Ca coûte 4€ et ça se trouve dans toutes les bonnes crèmeries.
2ème contrainte : la tension
Si vous débarquez avec vos appareils français en Angleterre, vous n’aurez peut-être pas de souci en les branchant sur le circuit électrique local. Dans l’autre sens par contre, je vous recommande de faire sérieusement attention, et vous allez comprendre pourquoi.
Ici le circuit électrique est alimenté en 110V contre 220 en France. Par conséquent en branchant des appareils prévus pour du 220 sur du 110, votre seul risque sera de ne pas voir vos périphériques fonctionner (je vous rassure, la plupart du temps cela marche très bien). Si vous faites l’inverse c’est le feu d’artifice assuré et un nouveau cale porte électronique à la clé.
Pour ne pas faire de bêtises, consultez les indications inscrites sur votre appareil et cherchez la valeur indiquée en face de “INPUT”. Souvent vous verrez quelque chose du genre “100-240V” ce qui signifie que vous pouvez brancher votre appareil n’importe où le courant aura une valeur comprise en 100V et 240V. Si ce n’est pas le cas il faudra peut-être songer à utiliser un transformateur.
Un petit tips en passant : si vous voyagez à destination du Royaume-Uni…
Une bonne astuce consiste à emporter avec vous une multiprise de votre pays et de la brancher en Grande Bretagne sur le circuit local à l’aide d’un adaptateur comme celui présenté plus haut. Cela vous permettra de n’utiliser qu’un seul adaptateur pour plusieurs appareils.

Comme promis voici donc le premier billet de la rubrique “London Lesson”, rubrique qui aborde les petites spécificités de la vie ici en Angleterre.

Pour ce premier épisode j’ai donc choisit de vous parler des prises électriques ici en UK. Si vous ne le savez pas encore, les prises ne sont pas les mêmes en Grande Bretagne. Et quand je dis “pas les mêmes”, j’entends par là qu’elles sont différentes de ce que j’ai pu trouver ailleurs en Europe ou de ce qui se fait en Amérique du Nord…

Lire la suite de