Emporter sa maison et son bureau dans 28L

Une discrète poche sur le plat du dos permet de ranger papier d'identité et billets de transport. Au moins je ne crains pas que quelqu'un y mette sa main sans que je m'en rende compte !

La nouvelle tendance du moment ce sont les « Digital nomades » : des gens qui travaillent de n’importe où, constamment en déplacement et qui pilotent leur activité, souvent liée à internet, depuis les 4 coins du monde. Bien que je ne sois pas un vrai « nomade » car ayant un boulot tout à fait sédentaire, j’ai tout de même adopté plusieurs des outils et des codes de cette « tribu », et je me dis que les partager avec vous en aidera peut-être quelques uns.

Mon terrain d’expérimentation

Bien que le devoir m’appelle chaque semaine à Bordeaux, j’ai passé les derniers mois à me déplacer un peu partout en France et en Europe. Cardiff, Paris, Dublin, Lille, Nantes, Limoges, Milan à base de courts séjours de 2 à 4 jours. Je me suis donc spécialisé dans type de déplacement et j’ai appris à optimiser mes expéditions pour mêler mon travail au voyage sans crouler sous les valises.

La base : Mon sac à dos = mon bureau et ma maison mobiles

Ne partant que quelques jours à chaque fois, j’essaie de ne partir qu’avec un seul bagage, compact, qui soit polyvalent et surtout pratique pour les déplacements « multi-modaux ». Histoire de voyager léger mais équipé, j’ai cherché longtemps un sac à dos solide que je puisse organiser avec une partie « bureau » (PC, documents…) facile à « dégainer » et une partie « vie » (vêtements, trousse de toilette, etc…) un peu plus spacieuse.

Après quelques errances du côté des marques de bagagerie classiques, c’est finalement chez Eastpak que j’ai trouvé mon bonheur avec le sac à dos Eastpack Evanz. D’une contenance d’un peu plus de 28L, il possède une poche plate pour ranger PC portable et documents, un compartiment plus large ajustable en profondeur pour stocker mes vêtements et plusieurs poches réparties intelligemment pour agencer smartphones, passeport et autres babioles. Garantie 30 ans (!) par la marque, le sac respire la qualité et ne m’a jamais déçu quelles que soient les conditions, permettant de passer du mode « sac de voyage » à quelque chose de plus discret pour pouvoir m’accompagner toute la journée dans les transports, les musées etc… Evidemment il passe en cabine en avion et comparé à une valise traditionnelle, je peux circuler à vélo ou sur des terrains « compliqués » (escaliers, graviers, dans la foule, etc…).

Mon sac à dos Eastpack Evanz chargé et prêt à aller affronter un weekend de 3 jours à Milan !

Mon sac à dos Eastpack Evanz chargé et prêt à aller affronter un weekend de 3 jours à Milan !

Le même sac ouvert, tout y rentre et on peut facilement organiser ses affaires.

Le même sac ouvert, tout y rentre et on peut facilement organiser ses affaires.

Une discrète poche sur le plat du dos permet de ranger papier d'identité et billets de transport. Au moins je ne crains pas que quelqu'un y mette sa main sans que je m'en rende compte !

Une discrète poche sur le plat du dos permet de ranger papier d’identité et billets de transport. Au moins je ne crains pas que quelqu’un y mette sa main sans que je m’en rende compte !

Quelques astuces que j’ai adoptées

La sac ne fait pas tout. Sans organisation, non seulement vous aurez du mal à tout rentrer à l’intérieur, mais aussi vos affaires se retrouveront immanquablement froissées. Voici donc quelques conseils pour voyager sereinement sans vous charger comme une mule.

On limite le papier au maximum ! ça pèse lourd et c’est encombrant ! Préférez donc une liseuse électronique type Kindle à votre gros roman papier : c’est (un peu) moins agréable à lire mais vous pourrez emporter avec vous tous vos ouvrages au format électronique pour ne jamais tomber en panne de lecture. Pour le guide de voyage j’essaie de préparer en amont mes sorties et je me repose sur place sur TripAdvisor pour tout ce qui est restaurants et activités. Si vous posséder un mobile iPhone ou Android, TripAdvisor permet même d’enregistrer toute une ville (lieux, restaurants, hotels, avis, photos, etc…) sur votre appareil pour pouvoir vous conseiller même sans connexion internet.

Si comme moi vous ne pouvez travailler sans ordinateur, il faut un modèle adapté aux transports. Un modèle de 13/14 pouces maximum, si possible qui ne pèse pas plus d’1,5kg. Rappelez-vous que vous allez porter tout ça sur votre dos ! S’il peut avoir une bonne batterie (5h+), vous pourrez travailler en toutes conditions sans être constamment à la recherche d’une prise électrique. Pour le protéger un minimum dans mon sac sans prendre trop de place, j’ai une housse super slim qui permet d’éviter les rayures. Ultime avantage : placé dans le fond du sac, il permet d’avoir une surface bien plane en contact avec votre dos.

Votre smartphone est également un excellent couteau suisse : GPS, guide de voyage, relais internet, station multimédia portable, appareil photo etc… Déférents usages qui permettent de laisser à la maison autant d’appareils spécifiques. Si vous voyagez à l’étranger, réfléchissez également à opter pour un forfait qui vous permettent d’utiliser appels/sms et même parfois data gratuitement dans certains pays.

Un chargeur USB multi-prises. Plutôt que de trimballer 4 ou 5 chargeurs, je n’en prends qu’un mais qui me permet de recharger plusieurs appareils en même temps. Il faudra seulement prendre les câbles USB de vos smartphones/GPS/Tablette/GoPro/etc… mais c’est toujours plus facile à ranger que les chargeurs complets ! Notez que si vous partez à plusieurs, il y a moyen de se débrouiller avec un seul chargeur pour 2/3 personnes. Et dans les chambres d’hôtel où les prises sont rares, vous n’aurez plus à éparpiller chaque nuit tous vos appareils pour les recharger !

Mon chargeur USB "de combat" : avec ça je peux recharger en même temps liseuse, smartphone et autres accessoires pour 2 personnes.

Mon chargeur USB « de combat » : avec ça je peux recharger en même temps liseuse, smartphone et autres accessoires pour 2 personnes.

Une trousse de toilette ultra compacte permet également d’optimiser l’espace. Pour faciliter cela j’achète des mini flacons qui permettent d’être rechargés avec mes produits de toilette habituels. Avantage : je n’ai pas à réfléchir au moment de passer la sécurité de l’aéroport si j’ai un flacon de plus de 100mL : tous mes flacons font forcément moins !

Le type de trousse de toilette compacte que j'utilise. Pour moi pas besoin de plus, mais je sais que ça n'est aps aussi évident pour tout le monde :)

Le type de trousse de toilette compacte que j’utilise. Pour moi pas besoin de plus, mais je sais que ça n’est pas aussi évident pour tout le monde :)

Vive les serviettes en micro fibres ! J’ai découvert ça dans un magasin de sport il y a quelques années mais on en trouve un peu partout maintenant : des serviettes de bain qui ne prennent pas plus de place une fois plié qu’un petit torchon. Quand l’espace est compté c’est génial ! Évidemment si vous dormez à l’hôtel, vous n’avez pas besoin de vous encombrer de ça !

Ma serviette microfibre pliée sous une petite bouteille d'eau de 50cl. Quel gain de place ! On en trouve facilement un peu partout maintenant.

Ma serviette microfibre pliée sous une petite bouteille d’eau de 50cl. Quel gain de place ! On en trouve facilement un peu partout maintenant.

Organiser ses vêtements. Important pour ne pas se retrouver avec un tas de linge froissé, je répartis mon linge dans différentes sacoches très légères qui permettent de le garder plié mais aussi de défaire/refaire le sac rapidement. C’est super pratique quand vous arrivez à votre point de chute : je laisse sur place mes sacoches et je peux partir toute la journée dehors avec uniquement les quelques affaires qui me sont nécessaires.

Et voilà tout mon barda pour partir en weekend ! Les vêtements sont dans les sacoches sur la gauche.

Et voilà tout mon barda pour partir en weekend ! Les vêtements sont dans les sacoches sur la gauche.

Focus sur le bureau mobile

Rien d’extraordinaire dans ma « station de travail », j’utilise intensivement mon PC portable et mon smartphone qui me sert de « relais » internet. Cela me permet de rester connecté où que je sois. Pour ma souris, j’ai également un modèle très compact dont j’ai déjà parlé dans un précédent article. Pour l’audio, mon kit piéton de téléphone me sert également de micro-casque pour l’ordinateur. C’est sûr il y a certainement mieux… mais c’est plus gros !

Au niveau des applications, si je ne devais en garder qu’une ce serait sans hésitation Evernote. Cette application permet de prendre des notes (même déconnecté) et les synchronise ensuite avec tous vos appareils. Quand j’écris un article, je le rédige donc hors connexion dans Evernote, depuis mon PC portable mais je sais que je peux aussi l’annoter, inscrire des idées, etc depuis mon smartphone par exemple. Evernote me permet aussi de faire des checklists bien utiles en voyage que ce soit pour les choses à faire, à prendre dans ma valise, les lieux à visiter, les personnes à contacter, ou tout simplement planifier ma journée. L’application permet aussi de « scanner » des documents

Et enfin, mon entorse au mode « no-papier » : un carnet de note et un (unique) stylo. Difficile de faire une croix sur le stylo, on en a toujours besoin pour remplir un formulaire, une étiquette de bagage et cela me permet aussi de prendre des notes que ce soit pour travailler ou si jamais ma batterie me fait défaut !

Conclusion

J’espère que ces quelques trucs aideront les adeptes du voyage parmi vous, et si vous avez des astuces pour être toujours plus efficace en déplacement ça m’intéresse ! N’hésitez donc pas à partager vos expériences dans les commentaires.

4 commentaires

  1. Pour ceux qui ont un budget un peu « sympa » pour le sac à dos, je conseille la marque Victorinox (oui oui ceux qui font les couteaux-suisse) et le modèle Victorinox Werks Professional 17 pouces. J’ai fait aussi plusieurs marques, du bas de gamme au haut de gamme et c’est le seul qui a tenu plus de 4 mois.

  2. Bonjour Pim,

    Ton lien m’intéresse car effectivement entre l’écriture de mon article et sa publication, il se trouve qu’Evernote a annoncé sa limitation à 2 appareils dans sa version gratuite, ce qui est insuffisant pour moi. J’hésite à aller voir ailleurs, mais utilisant Evernote tous les jours pour le pro comme le perso, il y a plus de chance que je me laisse tenter par l’offre premium ! Je vais tout de même regarder Nimbus Note :)

    Alexandre

  3. Il y en plein mais c’est le seul vers qui l’export de ma tonne de noted Evernote a fonctionne de façon satisfaisante (pour certains comme Onenote ca n’a rien donné)

    Ma cible c’est d’avoir mes notes sur mon NAS Syno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *