London lesson #3 : Bonjour, je voudrais £60 d’électricité s’il vous plaît

Ca c’est typiquement le genre de phrase qu’on n’entend jamais… sauf si vous vivez en Grande Bretagne. Pour vous replacer un peu le contexte, samedi matin, peu de temps après que j’ai pris ma douche, mon colloc déboule dans la cuisine vérifier la chaudière. Un problème dude ? « Plus d’eau chaude ». En fait il n’y avait plus d’eau chaude, ni de chauffage… Pas de gaz quoi ! Premier réflexe de bon frenchie : coupure dans le réseau de gaz de la ville ? Panne de la chaudière ?
Non non non. En fait on a su quelques heures plus tard qu’ici le gaz et l’électricité sont distribués via (attention suspense)… un système de cartes prépayées (oui oui, comme les mobicartes de chez orange, tout pareil). Et comme chez orange, pas de crédit = pas de téléphone gaz. Un peu brutal comme système non ? Ici ça ne choque pas grand monde apparemment…
Et donc pour la petite histoire, quand cette situation arrive, il faut se pointer avec la carte à puce (spécifique à votre compteur) chez le « marchand de gaz » (nous on a des marchands de journaux en France, ici ils ont des marchands d’énergie en plus), et recharger la carte. De retour à la maison, on insère la carte dans le compteur, et c’est reparti pour quelques temps.
Je crois que je n’ai pas fini d’en découvrir des choses ici…

Ça c’est typiquement le genre de phrase qu’on n’entend jamais… sauf si vous vivez en Grande Bretagne. Pour vous replacer un peu le contexte, samedi matin, peu de temps après que j’ai pris ma douche, mon colloc déboule dans la cuisine vérifier la chaudière. Un problème dude ? « Plus d’eau chaude« . En fait il n’y avait plus d’eau chaude, ni de chauffage… Pas de gaz quoi ! Premier réflexe de bon frenchie : coupure dans le réseau de gaz de la ville ? Panne de la chaudière ?

Non non non. En fait on a su quelques heures plus tard qu’ici le gaz et l’électricité sont distribués via (attention suspense)… un système de cartes prépayées (oui oui, comme les mobicartes de chez orange, tout pareil). Et comme chez orange, pas de crédit = pas de téléphone gaz. Un peu brutal comme système non ? Ici ça ne choque pas grand monde apparemment…

Et donc pour la petite histoire, quand cette situation arrive, il faut se pointer avec la carte à puce (spécifique à votre compteur) chez le « marchand de gaz » (nous on a des marchands de journaux en France, ici ils ont des marchands d’énergie en plus), et recharger la carte. De retour à la maison, on insère la carte dans le compteur, et c’est reparti pour quelques temps.

Je crois que je n’ai pas fini d’en découvrir des choses ici…

2 commentaires

  1. j’ai pu découvrir la même chose il y à 7 mois quand je vivais à Londres … ça doit être un des seul pays ou c’est avec des cartes prépayée ^^
    C’est plus tôt funny

  2. Slt !!

    C’est marrent pour nous, mais comme tu dit, cela est tt a fait normal in UK. Je vis prés de Newcastel et chez nous (comme a Londre je suppose) il existe ce système, mais moi j’ai la chance d’avoir British gaz/électricité !! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *