Wimax : Et la solution tant attendue pointa le bout de son nez

10 ans. Dix ans c’est le temps qu’il aura fallu pour que les habitants du quartier dont je suis originaire puisse bénéficier de l’internet haut débit. Après des années de courriers recommandés, pétitions et autres réunions, les habitants de mon quartier peuvent enfin disposer d’une réelle solution pour surfer en haut débit et profiter de (presque) tous les services disponibles actuellement. Ici, point d’ADSL, de câble ou de fibre optique ! Tous se passe dans les airs via une technologie en train d’être massivement déployée dans le département des Pyrénées Atlantiques : le Wimax.

Alors le Wimax c’est quoi ?

Contrairement à l’ADSL, le câble ou la fibre optique, le Wimax n’utilise pas de lignes câblées. On parle alors de solution sans-fil, un peu à l’image du WiFi probablement disponible sur votre installation domestique. Concrètement, des antennes de quelques mètres de haut (entre 8 et 15 pour celles que je connais) sont disposées à des points stratégiques du relief de la zone à couvrir, le plus souvent sur les point les plus hauts. Ces antennes rayonnent sur plusieurs kilomètres à la ronde permettant ainsi la connexion de plusieurs centaines de foyer sur un seul émetteur. Côté client, les bénéficiaires de cette technologie doivent faire installer sur leur toit une petite antenne qui sera reliée à leur « box » internet.

Sur le schéma on peut voir donc les trois éléments qui composent l’installation type d’un abonné wimax :

Schéma d'une installation wimax

Schéma d'une installation wimax

  • L’antenne. Mesurant environ 30cm de côté et fixée sur le toit, c’est elle qui dialogue avec l’émetteur Wimax le plus proche.
  • L’IDU (ici désigné par le terme « boîtier d’alimentation »). Il s’agit d’une interface entre l’antenne et la « box internet »
  • La box internet. Il s’agit en fait d’un simple routeur capable donc de gérer plusieurs ordinateur connectés par câble RJ45 ou en wifi.

Et voici donc ces équipements complet en photo :

De gauche à droite : L'antenne, l'IDU et la box

De gauche à droite : L'antenne, l'IDU et la box

Les opérateurs

Ici, pas de Neuf/SFR, Free ou Orange… uniquement de petits fournisseurs d’accès dont le nom ne vous dira probablement rien : Numéo, Altitude Telecom et Luxinet. Avantage ou inconvénient ? Un peu des deux. En effet, ces entreprises, à taille humaine, ne donne pas l’impression de se heurter au rouleau compresseur des autres FAI français : on ne doit pas passer dix minutes sur un serveur vocal pour joindre quelqu’un, et votre appel atterrira tout au plus à quelques centaines de kilomètres, mais toujours au sein de l’hexagone. Le revers de la médaille ? La hotline n’est ouverte qu’en semaine et qui plus est, aux heures de bureau… Du coup si comme beaucoup de gens vous avez un travail, joindre la hotline depuis votre domicile peut relever du parcours du combattant.

Du côté des forfaits, les prix ne sont pas donnés, avec en moyenne des offres dual play (internet + téléphone) qui tournent aux alentours des 40€ mensuels, et des options qu’on ne voyait plus depuis 2005 (un petit exemple : 59€ supplémentaires pour avoir le wifi). Cependant ça fonctionne bien et quand on a ramé pendant des années au 56k pendant que le fiston faisait le malin avec sa connexion ADSL à Bordeaux, on est presque content de s’alléger des quelques dizaines d’euros demandés.

Le Wimax est-il la bonne solution ?

Difficile à dire. Pour l’instant la connexion fonctionne plutôt bien et les débits sont conformes à ce qui avait été annoncé… Certes, avec ses débits modestes (jusqu’à 2Mbit/s), cette technologie ne suffira certainement pas aux futurs services de vidéo à la demande en haute définition mais elle présente au moins l’avantage d’être une alternative concrète à l’ADSL, pour un coût raisonnable de déploiement. Partout autour de moi des gens râlent avec de grands « Non aux ondes, démontons les antennes wimax » mais n’ayant pas la connaissance pour juger de la dangerosité de cette technologie je ne me lancerai pas dans de longues diatribes sur le sujet. L’aventure wimax ne fait que commencer là où j’habite, comptez sur moi pour vous rendre régulièrement compte de son évolution.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *