Goodbye London, Bonjour Bordeaux

Beaucoup étaient déjà au courant et certains s’en doutaient : Londres, pour moi, c’est terminé. En fait cela fait environ un mois que j’ai traversé la manche avec mes valises pour me poser à Bordeaux, ville où je reviens après presque un an d’absence. Au programme, mon stage de fin d’études, chez Atos Origin, et certainement mes débuts dans la vie active prévus pour fin 2010 si tout se passe bien.

Aujourd’hui j’éprouve toujours une certaine nostalgie en repensant à mes jours au sein de la capitale anglaise. J’y laisse des amis qui ont fait beaucoup pour moi, des gens que j’ai croisé, au hasard d’une rue ou autour d’un verre mais que je n’oublierai pas de si tôt.

A ceux qui me demanderont si ces quelques mois valaient le coup, je leur répondrai assurément que oui, c’est une aventure à vivre. L’écrivain Samuel Jonhson a eu cette phrase il y a longtemps maintenant « Un homme fatigué de Londres est un homme fatigué de la vie ». Je ne sais pas si l’on peut aller aussi loin mais après un semestre passé là-bas une chose est sure : j’ai vu beaucoup de chose… et il m’en reste bien plus à découvrir !

Je pense avoir beaucoup appris sur les autres et surtout sur moi-même au cours de ces quelques mois outre-manche. Si vous avez l’occasion de partir à Londres (ou n’importe où à l’étranger d’ailleurs) pour plusieurs moi, ne laissez pas passer cette opportunité. C’est sûr vous aurez des moments de doutes, des déconvenues mais combien de bonnes surprises, de découvertes à côté ! Plein, c’est en tout cas tout le mal que je vous souhaite !

J’ai encore quelques anecdotes londoniennes à partager avec vous, et il y aura certainement encore un ou deux articles à ce sujet. En attendant, je retourne à ma petite vie bordelaise, et pour conclure, à ceux qui hésitent s’ils doivent ou non tenter d’expérience : « OUI IL FAUT Y ALLER » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *